L'AS Monaco au petit trot

L'AS Monaco au petit trot

Publié le , modifié le

L'AS Monaco n'a pas brillé lors de sa 4e victoire de la saison en 5 matches face au FC Lorient, 1-0. Les Monégasques s'en sont remis à leur star Radamel Falcao qui a ouvert le score dès la 6e minute sur penalty. Les hommes de Radamel Falcao récupèrent le fauteuil de leader de la Ligue 1.

Les supporters de Louis II auront vu plus de choses dans le premier quart d'heure que durant les 75 autres minutes. Le début de match tout feu, tout flamme et la domination des Monégasques contre Lorient, concrétisée par un penalty de Falcao dès la 6e minute laissait augurer du meilleur pour la suite, mais la chaleur et la baisse de régime des joueurs de Claudio Ranieri ont eu raison des belles promesses de l'entame de match. Cela a toutefois suffit pour qu'ils détrônent Saint-Etienne en tête de la Ligue 1. Lors de la prochaine journée, le week-end prochain, ils se rendront à Paris pour affronter le PSG, l'autre équipe invaincue de ce championnat. 

Claudio Ranieri avait mis en garde ses joueurs. Ils devaient être concentrés sur le match contre Lorient avant de penser au choc contre le PSG dimanche prochain. L'entraîneur italien a du être rassuré par le début de match et l'envie affichée par ses hommes. Dès la première minute, Moutinho faisait chauffer les gants d'Audard sur coup-franc. La suivante, c'est Fabinho qui frappait après une percée pleine de rage du capitaine Eric Abidal. Cela n'inquiétait pas le portier breton, mais la menace monégasque n'allait pas tarder à se concrétiser. Sur une nouvelle offensive, Ocampos lançait dans le dos la défense Falcao qui se faisait faucher par Audard dans la surface. Le Colombien se faisait justice lui-même (6e minute) et inscrivait son 4e but de la saison. L'ASM était sur les rails et pouvait imaginer une victoire plus large. Mais, il a été rattrapé par ses limites physiques. A l'image de son buteur, les Monégasques ont ensuite baissé de pied ne s'offrant que peu d'occasions dangereuses hormis cette frappe sur le poteau de Fabinho sur un bon service d'Ocampos (36e minute).

En deuxième mi-temps, Monaco, conscient de ses limites, a avant tout cherché à contrôler la rencontre, à l'image de Geoffrey Kondogbia. La dernière recrue, titulaire pour la première fois cette saison, a fait parler sa puissance à la récupération sans trop montrer ses qualités de percussion. Malgré quelques frayeurs (la frappe de Jouffre à la 58e), les Monégasques ont rarement été mis en danger par des Lorientais trop handicapés par les absences d'Aliadière et de Traoré. Ainsi, durant le deuxième acte, seul Ocampos a obligé Audard à une parade décisive (62e). Les changements apportés, notamment les entrées de Rivière, le meilleur buteur de Ligue 1, et de James Rodriguez n'ont pas apporté d'autres occasions. Au micro de BeIn Sport, Ricardo Carvalho a évoqué les difficultés offensives de son équipe, tout soulignant la solidité défensive de son équipe. Une bonne base sur laquelle pourra s'appuyer Ranieri en vue de la prochaine rencontre de championnat face au PSG.

Les résultats de la 5e journée de Ligue 1

Le classement de la Ligue 1

Vidéo: le résumé du match

Benoit Jourdain @BenJourd1