Lacazette, Payet, Verratti, l'équipe type de Ligue 1 !

Lacazette, Payet, Verratti, l'équipe type de Ligue 1 !

Publié le , modifié le

La rédaction de France TV Sport a concocté son équipe type de la première partie de saison en Ligue 1. Forcément subjective, peu équlibrée, cette formation regroupe les joueurs qui ont brillé lors de la phase aller. De l'incontournable Lacazette au surprenant Wass en passant par Verratti, Payet ou Gignac. Coup d'oeil sur ces onze joueurs.

Stéphane Ruffier

Portier de la meilleure défense de Ligue 1 (12 buts encaissés), Stéphane Ruffier confirme année après année qu’il est bel et bien le troisième meilleur gardien français derrière Hugo Lloris et Steve Mandanda. Le gardien de l’OM, lui aussi impressionnant depuis le début de saison, paye quelques erreurs notamment à Bastia ou face à Monaco. Ruffier, parfait sur sa ligne a détourné ou arrêté 53 tirs cette saison (12e gardien dans ce classement). Il est l’un des artisans de la très bonne saison stéphanoise.

Henri Bédimo

On aurait pu choisir Maxwell du PSG ou Lavyn Kurzawa de Monaco mais la rédaction a préféré Henri Bédimo. Inusable sur son côté gauche, Bédimo est l’un des leaders dans la jeune équipe lyonnaise. Auteur de deux passes décisives, mais pas encore de buts cette saison, le Franco-Camerounais fait le bonheur d’Hubert Fournier qui l’a quasiment systématiquement aligné quand il l’avait à sa disposition.

Nicolas Nkoulou

Le renouveau. Après un exercice 2013/2014 raté, Nicolas Nkoulou est redevenu le joueur que l’Europe s’arrachait. Sa côte avait tellement baissé l’été dernier qu’aucun club majeur ne s’est manifesté pour lui. S’il continue sur sa lancée de cette première partie de saison, il sera l’un des joueurs à suivre l’été prochain. Fort dans le duel, adroit dans la relance, Nkoulou se régale dans le système Bielsa. Sa relation technique avec Giannelli Imbula est précieuse pour l’OM.

Loïc Perrin

Loïc Perrin a joué 11 matches dans cette première partie de saison, à peine plus de la moitié des rencontres. Insuffisant pour figurer dans une équipe type vous dites ? Saint-Etienne n’a jamais perdu avec Perrin sur le terrain nous répondons vous (8 victoires et 3 nuls). Mieux, l’ASSE a encaissé deux buts seulement sur ces 11 rencontres. Alors, convaincus ? 

Loïc Perrin (ASSE)
Loïc Perrin (ASSE)

Christophe Jallet

Le poste le plus compliqué à choisir. Il faut bien le reconnaître la Ligue 1 n’est pas très armée à droite de la défense. A Van der Wiel ou Fabinho, nous avons préféré la régularité de Christophe Jallet. Prime à l’équipe qui est 2e du championnat derrière l'OM et surtout à l’un des rares joueurs qui a disputé l’intégralité des 19 matches de Ligue 1 (ils sont 6 joueurs de champ et 8 gardiens). L’ancien Parisien s’est en plus fendu de trois passes décisives.

Marco Verratti

Le seul joueur parisien de cette équipe. Zlatan Ibrahimovic blessé la moitié des matches et peu impliqué sur la moitié de ceux qu’il a disputé, Edinson Cavani maladroit, Lucas intermittent du spectacle, Thiago Silva et David Luiz en dessous de tout, seul Marco Verratti surnage. Toujours disponible, ultra-précis (92% de passes réussies), l’Italien est celui qui lance les attaques parisiennes. S’il agace toujours autant ses détracteurs, c’est que le gamin a du talent à ne plus savoir quoi en faire. 

Marco Verratti (Paris Saint-Germain)
Marco Verratti (Paris Saint-Germain)

Dimitri Payet

Dans une équipe peu équilibrée, Dimitri Payet prend place à côté de Marco Verratti. Avec Alexandre Laczette, Payet était l’autre joueur incontournable de cette équipe type. Meilleur passeur du championnat (7 passes décisives), l’ancien Lillois est aussi buteur (5 buts, deuxième marqueur de l’OM loin derrière Gignac). Replacé en numéro 10 par Marcelo Bielsa, Payet est l’inspirateur du jeu marseillais. Son entraîneur argentin attend beaucoup de lui. Pour le moment, le Réunionnais le lui rend bien.

Daniel Wass

Comment ne pas parler de Daniel Wass ? Evian Thonon-Gaillard a beau être en grande difficulté (18e et premier réglable), le Danois brille de mille feux. Impliqué sur 50 % des buts de son équipe (8 buts et 2 passes décisives), Wass est celui qui peut sauver Pascal Dupraz et son équipe. L’ETG n’a remporté qu’une seule rencontre sans lui (contre cinq avec lui). Si Evian perd Wass au mercato, les Haut-savoyards peuvent préparer leurs valises pour la Ligue 2.

Paul-Georges Ntep

La rédaction a hésité. Claudio Beauvue, Lucas ou Nabil Fékir nous ont fait douter mais le Rennais a de l’or dans les pieds. Quand son jeu est en place, il n’a que peur d’égal en Ligue 1. Rapide, technique, doté d’une frappe incroyable, Ntep est le joueur français de demain. Pour peu qu’il s’en donne les moyens. Auteur de six buts et quatre passes décisives en 18 matches, l’ancien Auxerrois était pour beaucoup dans la série de huit matches sans défaite du Stade Rennais.

André Pierre Gignac

Dans la première mouture, André-Pierre Gignac n’était pas dans notre équipe. Peut-être payait-il sa baisse de régime depuis deux mois. Mais « APG » était parti sur des bases tellement élevées (10 buts sur les 10 premières journées, 2 sur les 9 suivantes). Toujours est-il que le Martégal a apporté une dizaine de points à son équipe par ses réalisations décisives. Dans le système Bielsa, Gignac est crucial car l’international français (21 sélections, 5 buts) ne compte pas ses efforts. C’est pourquoi, il a été titulaire lors de … 19 matches cette saison ! 

André-Pierre Gignac (Olympique de Marseille)
André-Pierre Gignac (Olympique de Marseille)

Alexandre Lacazette

Last but not least. Alexandre Lacazette est incontournable. Sans doute le meilleur joueur de Ligue 1 de cette première partie de saison. Auteur de 17 buts, le Lyonnais est sur les bases d’une saison à plus de 30 buts, fait rare en Ligue 1 ces dernières années. A 23 ans, Lacazette est le leader offensif d’une équipe lyonnaise très jeune. Technique, rapide, adroit, Lacazette est la dernière perle sortie du centre de formation des Gones. Jean-Michel Aulas a prévenu : il ne vendra pas sa star. Celui qui peut lui permettre de se coucher en rêvant à un 8e titre de champion.

Christophe Gaudot @ChrisGaudot