yanga-Mbiwa, Sau, Roma, Cagliari
Yanga-Mbiwa au duel avec Marcos Sau | ALBERTO PIZZOLI / AFP

La Roma suit le rythme de la Juve

Publié le , modifié le

L'AS Rome a signé contre Cagliari (2-0) sa troisième victoire en autant de journées de Serie A. La rencontre a été pliée en moins d'un quart d'heure pour la Louve, qui reste au coude à coude avec la Juve en tête du Championnat.

La Roma se lève tôt. Comme contre le CSKA Moscou (5-1), l'équipe de Rudi  Garcia a assommé le match avec deux buts en trois minutes, grâce à un  Alessandro Florenzi déchaîné. Passeur pour l'ouverture du score de Mattia Destro (1-0, 10), le jeune Romain a  lui-même marqué le deuxième but (2-0, 13e), les deux fois mis sur orbite par Gervinho. Florenzi, successeur annoncé de Francesco Totti et Daniel De Rossi pour  reprendre le flambeau de l'enfant de la Louve, est ensuite grimpé dans la  tribune d'honneur pour aller embrasser sa grand-mère, qui en a pleuré. La Roma a gagné tous ses matches cette saison, comme la Juve. Et à 2-0, elle a tranquillement géré l'heure et quart de match restant. Sur une double occasion, Gervinho - d'ailleurs hors-jeu - a manqué le 3-0 (75e). Les "Giallorossi" se sont économisés pour les tâches futures, les  deux journées de Serie A la semaine prochaine, le déplacement à Manchester City  en Ligue des Champions le 30 septembre et le choc à Turin contre la Juventus,  le 5 octobre. 

Première pour Yanga-Mbiwa en défense

Rudi Garcia avait ménagé Francesco Totti, 38 ans le 27 septembre, et  Miralem Pjanic, entré pour les 25 dernières minutes. L'international français Mapou Yanga-Mbiwa a vécu une première  titularisation assez calme en défense centrale. Prêté par Newcastle,  l'ex-capitaine de Montpellier a joué aux côtés de Kostas Manolas en l'absence  de Castan et Davide Astori, blessés. A Cagliari, entraîné depuis cet été par Zdenek Zeman, on a noté bien peu de  signes du jeu offensif cher au technicien tchèque. Les Sardes n'ont pas encore  gagné cette saison. Dans le match de midi Parme a remporté ses premiers points de la saison en  gagnant 3-2 à Vérone contre le Chievo, grâce notamment à un doublé de son  étoile, Antonio Cassano. Dans la soirée Naples se rend à Udine et l'Inter Milan à  Palerme

AFP