Willy Sagnol, Bleuets
Willy Sagnol nouvel entraîneur bordelais | PATRICK SEEGER / DPA / DPA PICTURE-ALLIANCE/AFP

La porte est ouverte pour Sagnol

Publié le , modifié le

Convoité par Bordeaux et Lyon, Willy Sagnol aura bientôt le champ libre. L'entraîneur de l'équipe de France Espoirs est apprécié par la Fédération française de football mais il sera libéré de son contrat si une proposition intéressante arrive sur la table.

Willy Sagnol a la cote. Sur le marché des anciens internationaux tricolores, le Stéphanois est celui qui monte. S'il se fait actuellement les dents avec les Espoirs, son expérience et son réseau attirent les clubs de Ligue 1. Bordeaux et Lyon, dont le départ de Gillot et Garde ont été actés, sont sur les rangs. Forcément, ça fait réfléchir Sagnol qui est allé tâter le terrain auprès de son président. "Il est venu me voir hier, il m'a demandé ma position, a raconté le président de la Fédération française de football Noël Le Graët. Je lui ai dit que je souhaitais qu'il reste à son poste parce qu'il travaille bien, il est en cours de qualification (pour l'Euro-2015, ndlr), mais que s'il avait une proposition qui attirait son attention, je ne ferais pas un barrage sévère. Il y aura une discussion mais pas d'empêchement ferme s'il a envie d'entraîner un club".

Feu vert à un départ

Le Graët est très clair. Si l'occasion se présente, il lui ouvrira la porte. "Il doit donner sa réponse aujourd'hui ou demain, ajoute-t-il. Il est  heureux à la Fédération et j'aime beaucoup travailler avec lui mais j'ai  toujours pensé à propos d'un certain nombre d'entraîneurs nationaux, et lui en particulier, que s'ils ont une offre d'un club de 1re division, je ne suis pas certain que la Fédération doive faire un barrage. Il ne faut jamais retenir quelqu'un à tout prix. Il remplit très bien sa mission et il a pris un poids à la Fédération en étant président de la commission de la Coupe de France. Je n'ai pas envie de lui dire: +Willy, on a un contrat, tu restes et il n'est pas question que tu  partes".

Deux projets sans envergures ?

A Bordeaux, le nom de Sagnol excite moins que celui de son ancien partenaire chez les Bleus Zinedine Zidane. Son profil est pourtant idéal pour relancer le club. Après deux ans chez les Espoirs, Sagnol n'est plus neuf dans le métier et semble prêt à s'investir dans un projet à moyen terme. L'inconnue aux Girondins comme à l'OL, ce sont les moyens dont il pourrait disposer. Personne ne souhaite, et ne peut, lutter avec les budgets de Paris et Monaco. Est-ce compatible avec les ambitions de Sagnol ? Dans le Rhône, Lyon se prépare à deux nouvelles années d'austérité avant le futur grand stade. Deux ans de transition, c'est long, surtout pour un ancien stéphanois qui n'est pas forcément bienvenu chez l'ennemi héréditaire. En revanche, Sagnol pourra s'appuyer sur une formation très performante. La balle est dans son camp.