Troyes reprise
Les Troyens étaient sereins à la reprise de l'entraînement. | FRANCOIS NASCIMBENI / AFP

La montée de Troyes en sursis

Publié le , modifié le

La Direction Nationale de Contrôle de Gestion a émis un avis défavorable à la promotion de Troyes en Ligue 1 la saison prochaine, comme l’a confirmé le club aubois dans un communiqué publié vendredi. Son accession à l’élite est ainsi différée, même si les dirigeants de l’Estac ne s’inquiètent pas de cette situation, alors que les joueurs ont repris l’entraînement cette semaine.

Comme à chaque intersaison, la DNCG ne chôme pas. Après le dossier Lens, elle s’est penchée sur le cas de Troyes. A l’issue de l’audition du champion de L2 mercredi, elle lui a signifié oralement son avis défavorable. Dans son communiqué, l’Estac affiche tout de même sa confiance pour la suite des événements. "Bien loin du mauvais scénario que cette notification pourrait laisser entendre, il est important de rassurer l’ensemble des supporters, partenaires et parties prenantes de la vie du club, y explique le président Daniel Masoni. Les raisons de cette décision défavorable sont essentiellement liées à un décalage dans la concrétisation d’éléments financiers complémentaires".

Les finances du club troyen affichent un déficit de cinq millions d’euros, à combler avant le 30 juin, comme l’explique Le Parisien dans son édition de vendredi. Mais les ventes de Granddi Ngoyi (800 00 euros à Palerme en août 2013, une somme qui s’élève désormais à un millions d’euros avec les intérêts) et surtout de Corentin Jean devraient apporter les fonds nécessaires pour boucher le trou. L’attaquant international Espoirs français doit s’engager dans les prochains jours en faveur de Monaco, pour un montant de quatre millions d’euros, avant d’être prêté à l’Estac dans la foulée.

En attendant, Troyes devrait bientôt recevoir une notification officielle de la décision de la DNCG. "L’Estac fera bien sûr appel de cette décision et je ne doute pas un instant que le club disputera son premier match de Ligue 1, face au Gazélec Ajaccio le 8 août prochain", assure Masoni. Ce dernier joue la transparence, alors que les Aubois ont enregistré 1 450 abonnements en trois jours. Dans cette optique, le président troyen tiendra une conférence de presse samedi, aux côtés de Francis Boudin, directeur du club, et du coach Jean-Marc Furlan. Les joueurs se rendront ensuite au Touquet, lieu de leur premier stage de préparation. Avec l’espoir que cette péripétie en reste une. Si le refus de l'accession de Troyes était finalement confirmé, l'Evian-Thonon-Gaillard, dix-huitième et premier relégable lors du dernier exercice, serait alors repêché en L1. 

Geoffrey Steines