Memphis Depay (OL)
Memphis Depay (OL) | Romain Biard / DPPI

La marche de Lyon vers le podium passe par Dijon

Publié le , modifié le

Avec quatre victoires consécutives, l'Olympique Lyonnais a retrouvé sa place sur le podium grâce à la différence de buts face à l'OM. Si celle-ci est soignée par les cartons récent de Lyon, reste que les Gones sont toujours sous la menace de Marseille et ils ont un déplacement difficile à négocier ce vendredi soir, à Dijon.

Les choses vont vite dans le football. Nous sommes le 15 mars dernier et l’Olympique Lyonnais vient piteusement de se faire éliminer de la Ligue Europa par le CSKA Moscou au Groupama Stadium (2-3 au match retour). Ce sont les rêves de Jean-Michel Aulas de voir son équipe disputer la finale de la C3 dans son stade qui s’envolent. Et avec eux, la possibilité de jouer la Ligue des Champions la saison prochaine ? Vraiment ? Trois jours plus tard, les hommes du toujours très critique, Bruno Genesio battaient le rival marseillais dans un match à suspense (2-3) et revenait à deux points du podium. Trois semaines plus tard et ils étaient sur celui-ci à la faveur du match nul concédé par l’OM face à Montpellier. Et aujourd’hui ? Plus rien ne semble pouvoir empêcher Lyon de finir devant Marseille.

Une série à poursuivre

Depuis la défaite face à Moscou, l’OL, c’est quatre victoires en quatre sorties, 13 buts inscrits et deux encaissés (aucun sur les trois derniers matches). Alors, certes, les adversaires du mois d’avril (Toulouse, Metz et Amiens) n’ont pas de quoi faire peur une équipe qui lutte pour le podium. Quoique, justement, les Lyonnais nous avaient habitués à rater ces matches dits “faciles” dans la première partie de saison, ce qui les avaient conduits à avoir cinq points de retard sur l’OM. Mais là on parle d’histoire ancienne. Menés par un Memphis Depay enfin régulier (5 buts sur les 4 succès de l’OL) , les Gones engrangent les buts, les victoires et la confiance. Au point de fissurer la solidité dijonnaise à domicile ?

Dijon, forteresse imprenable ?

Car figurez-vous que derrière les quatre “gros” de notre championnat, c’est bel et bien le DFCO qui pointe au cinquième rang du classement de Ligue 1 à domicile. Au stade Gaston Gérard, Paris a souffert (victoire 2-1 avec un but de Meunier dans les arrêts de jeu) et l’OM a souffert (victoire 3-1 avec deux buts après la 88e minutes). Seul Monaco l’a emporté sans souci (4-1). Lyon est prévenu et d’autant plus que la saison dernière, Jean-Michel Aulas et Bruno Genesio se rappelleront qu’ils sont revenus de Bourgogne avec un excédent de bagages - heureusement le trajet n’est pas long pour rentrer à Lyon-  avec une défaite 4-2. Et en plus, Dijon affiche la grande forme avec une seule défaite lors des huit derniers matches, tout de même.

S’il est repassé devant l’OM, Lyon sait aussi que sa place sur le podium ne tient à rien, la différence de buts en l'occurrence et qu’il n’a pas le droit à l’erreur. A commencer donc par ce déplacement périlleux à Dijon ce vendredi soir.

Christophe Gaudot @ChrisGaudot