La Ligue 2 leur tend les bras

La Ligue 2 leur tend les bras

Publié le , modifié le

Ajaccio relégué, et les espoirs de Guingamp étant presque enterrés, il reste encore à définir qui sera le troisième club à descendre en Ligue 2 la saison prochaine. Tout devrait se jouer entre Sochaux, Evian, Guingamp et Rennes.

Rennes méfiant

Si Rennes est le mieux placé avec six points d'avance sur Sochaux (premier relégable), rien n'est encore joué pour les Rouge et Noir qui doivent en outre gérer une finale de Coupe de France (face à Guingamp). Sochaux (18e avec 34 pts), Evian (17e, 38 pts), Guingamp (16e, 38 pts) et donc Rennes 15e, 40 pts) sont donc tous les quatre en lutte pour le maintien.

Sochaux confiant

A trois journées de la fin, le club doubiste a encore toutes les raison d'y croire. La confiance retrouvée après le nul concédé aux stars du PSG (1-1), un jeu plus convaincant mais aussi un calendrier assez favorable, peuvent permettre aux hommes de Hervé Renard de réaliser un petit exploit. Condamnés à gagner leurs trois prochaines rencontres (face à Nice, à Rennes, et contre Evian), les Sochaliens doivent aussi compter sur au moins deux faux-pas de leurs rivaux, au premier rang desquels, demeure Evian.

Evian combattant

Battus par Saint-Etienne (1-2), les Savoyards qui restaient déjà sur une défaite face au PSG commencent à s'inquiéter malgré le discours combattif de Pascal Dupraz. "Il faut absolument garder nos nerfs mais aussi parfois être servis par la chance et la psychologie. Il faut repartir au combat", a-t-il lancé à ses joueurs. Premier non relégable, Evian-Thonon-Gaillard entend bien rester une quatrième année supplémentaire en Ligue 1.

Guingamp inquiétant

Ce combat sera également mené par Guingamp. Finaliste de la Coupe de France (samedi face à Rennes), l'EAG a peut-être sauvé sa peau en battant Valenciennes ce week-end (1-0). Mais le plus dur reste encore à venir pour les Guingampais qui héritent du calendrier le plus difficile des quatre équipes concernées par la relégation. Avec un déplacement à Monaco, la réception de Toulouse, puis un voyage à Marseille, il sera difficile de faire le plein de points pour les joueurs de Jocelyn Gourvennec. Les prochains matches s'annoncent extrêmement tendus pour ces quatre équipes.

Romain Bonte