yoann gourcuff ol 2010
Yoann Gourcuff | AFP - TANNEAU

La Ligue 1 en questions

Publié le , modifié le

A trois jours du coup d'envoi de la saison de Ligue 1, deuxième volet de notre petit florilège des interrogations posées par un championnat qui s'annonce ouvert et indécis tant en ce qui concerne le maintien que la lutte pour le titre ou les places européennes. Aujourd'hui, Dijon, Evian-Thonon, Lille, Lorient et Lyon sont passés au crible avant la reprise programmée samedi et dimanche.

Dijon

Sans Ribas, le DFCO va-t-il couler ?
A seulement 23 ans, Sebastian Cesar Helios Ribas Barbato découvrir la Ligue 1 avec l'étiquette d'un attaquant redouté. Meilleur buteur de Ligue 2 la saison dernière avec 23 buts en 38 journées, l'Uruguayen ne se confrontera pourtant pas aux défenses resserrées de l'élite. Il a signé au Genoa cet été et il va laisser un vide conséquent en Bourgogne. Sans son matador, le Dijon Football Côte d'Or va devoir trouver d'autres ressources pour arracher un maintien qui reste délicat et pour ne pas sombrer comme Arles-Avignon l'an dernier. Pour succéder au goleador sud-américain, Dijon a recruté Brice Jovial, l'ancienne gâchette du Havre, et Grégory Thil, le buteur de Boulogne. De quoi voir venir même s'il faudra les alimenter en bons ballons, rôle notamment dévolu au Japonais Matsui, l'ancien Grenoblois.

Evian-Thonon

Sydney Govou va-t-il passer la barre des 10 buts ?
Jamais l'attaquant international n'a franchi la barre fatidique des 10 buts inscrits en championnat en une saison. Ses meilleures statistiques remontent à 2002 (10 buts) et 2005 (8) sous le maillot lyonnais mais il reste sur trois années faméliques (un but en 2008-09, deux en 2009-10 à Lyon, et un avec le Panathinaïkos d'Athènes où il ne sera finalement resté qu'un an sans s'imposer). Le natif du Puy-en-Velay, septuple champion de France avec l'OL, entend bien se relancer au sein d'une formation inexpérimentée qui misera beaucoup sur la technique et la justesse de passe de l'homme aux 10 buts en 49 sélections. A 31 ans, Govou n'a plus la vitesse de ses jeunes années mais il peut aider le club savoyard à réussir son opération maintien en marquant quelques buts décisifs. C'est avant tout ce qui lui sera demandé.

Lille

Les Dogues ont-ils encore les crocs pour soulever un nouveau trophée ?
Sacré champion de France et vainqueur de la Coupe de France en ami dernier, le Losc va devoir s'atteler au plus dur pour un club: confirmer. Sans Rami, Gervinho ni Cabaye, trois hommes clefs du doublé. Pour remédier à ces départs, Rudi Garcia pourra utiliser l'expérience de l'ancien Manceau Marko Basa, en provenance du Lokomotiv Moscou, de Laurent Bonnart (Monaco) et de Pedretti qui vient de réaliser quelques belles saisons à Auxerre. Lille misera surtout sur la créativité de Payet (qui arrive de Saint-Etienne) pour épauler Hazard et Sow dans la surface adverse. Les qualités de détonateur de l'ancien Nantais devraient logiquement s'affirmer dans un ensemble collectif et offensif qui sera attendu sur tous les terrains de France. Un beau challenge à relever pour les Nordistes.

Lorient

Christian Gourcuff va-t-il se retrouver à court d'idées ?
A force de perdre de très bons éléments à chaque intersaison, les Merlus sont contraints d'utiliser à fond le système D et de miser sur le collectif prôné par le druide Christian Gourcuff. Ces dernières années, Lorient a perdu de nombreux joueurs de valeur (Abriel, Ciani, Gignac, Jallet, Koscielny, Marchal, Vahirua) mais a toujours trouvé les moyens de les remplacer par des joueurs en devenir qui n'ont pas mis longtemps à se révéler sous la houlette d'un entraîneur madré et pédagogue. Cette saison encore, le club breton va devoir faire des miracles pour espérer se mêler à la lutte pour les places européennes, sans Morel, Amalfitano ni Gameiro, partis à Marseille et Paris. Les Morbihanais s'en sortiront de nouveau par le jeu mis en valeur sur un terrain synthétique qui convient à merveille aux Tango et Noir. Quant aux recrues (notamment Coutadeur, Aliadière et Quercia), il leur sera demandé de se plonger dans le groupe avec envie de bien faire et de continuer à surprendre. Comme d'habitude…

Lyon

Yohann Gourcuff va-t-il retrouver son meilleur niveau ?
De la réponse dépend en grande partie la saison de l'OL. Recruté en grandes pompes l'été dernier par le club de Jean-Michel Aulas, moyennant 22 millions d'euros, l'ex-Bordelais a connu des débuts plus que délicats sous ses nouvelles couleurs rhodaniennes. Entre méforme et blessures à répétition, le meneur de jeu a trainé son spleen aux quatre coins de la Ligue 1. Rémi Garde, qui a succédé à Claude Puel sur le banc de l'OL, saura-t-il trouver les mots pour permettre à Gourcuff de se relancer et de redevenir ce joueur brillant et décisif révélé chez Girondins par Laurent Blanc ? C'est en tout cas mal parti pour celui qui fut élu meilleur joueur français du championnat 2009 puisqu'il vient d'être opéré d’une inflammation du cartilage de la cheville gauche. La durée de son indisponibilité pourrait s'étendre jusqu'à fin septembre...