Rémy Vercoutre et ses coéquipiers du SM Caen
Rémy Vercoutre et ses coéquipiers du SM Caen | PHOTOPQR/OUEST FRANCE

La Ligue 1 au crible: le SM Caen

Publié le , modifié le

La Ligue 1 débute le 8 août. Avant le début de cette nouvelle saison, Francetv Sport vous propose un Tour de France des 20 clubs de l'élite. Deuxième équipe de notre série, le SM Caen, promu grâce à une belle troisième place la saison dernière en Ligue 2 derrière Metz et Lens. Les Normands viseront le maintien.

Objectif maintien

Le SM Caen Calvados Basse-Normandie (de son nom complet) retrouve l’élite du football français après deux saisons au purgatoire. Meilleure attaque de Ligue 2 (65 buts inscrits), auteur d’un printemps boulet de canon pour coiffer sur le fil les autres prétendants à la montée (Nancy, Niort, Dijon), Caen défendra de nouveau les couleurs de la région alors que Le Havre et surtout Rouen déçoivent chaque année. De retour en Ligue 1, les hommes de Patrice Garande vont tenter de prendre un bon départ pour essayer de ne pas trembler en mai 2015 au moment du verdict. Pour atteindre cet objectif de maintien, les Caennais vont miser sur leur état d’esprit exemplaire et sur l’alliage entre l’expérience des tauliers (Rémy Vercoutre, Jean-Jacques Pierre, Nicolas Seube, José Saez, Julien Féret, Mathieu Duhamel) et le talent des jeunes (Florian Raspentino, Sloan Privat, Lenny Nangis). Fayçal Fajr, le meilleur Caennais la saison passée, file en revanche à Elche, en Liga.

Le joueur à suivre : Mathieu Duhamel

Meilleur buteur de Ligue 2 l’an passé avec 24 réalisations (ex aequo avec le Tourangeau Andy Delort), Mathieu Duhamel a inscrit pas moins de 38 buts en 77 rencontres sous le maillot rouge et bleu. Arrivé de Metz en 2012, le gaucher natif de Mont-Saint-Aignan est réputé pour sa précision et son sens du but. A 30 ans tout juste (il a fêté son anniversaire le 12 juillet dernier), le Normand semble à l’acmé de sa carrière. Il devra toutefois s’employer pour déjouer la concurrence de Sloan Privat ou Florian Raspentino, deux recrues qui cherchent à se relancer après leurs expériences mitigées respectivement à La Gantoise et à Bastia.

La recrue : Julien Féret

Recruté pour apporter son expérience à un groupe qui en manque un petit peu, Julien Féret entend bien profiter de ses dernières années de footballeur professionnel en marquant quelques buts importants et en délivrant des passes décisives à ses nouveaux coéquipiers. A 32 ans, le Breton a laissé une belle image à Reims (18 buts en 102 parties), à Nancy (21 buts en 120 matches entre 2008 et 2011) et du côté de Rennes (27 réalisations en 111 rencontres). Ce milieu de terrain offensif très technique est doté d’un sens du jeu peu commun en Ligue 1. Il peut être le Monsieur Plus de Caen.

Le tweet du SM Caen