LOSC
Les joueurs lillois, Ronny Rodelin, Ryan Mendes et Gana Gueye | MAXPPP - STEFFEN SCHMIDT

La Ligue 1 au crible : le LOSC

Publié le , modifié le

La Ligue 1 débute le 8 août. Avant le début de cette nouvelle saison, Francetv Sport vous propose un Tour de France des 20 clubs de l'élite. Lille est aujourd'hui à l'affiche.

L'objectif : Continuer à titiller les gros

L'année dernière avec 75 millions d'euros, le LOSC était le cinquième budget de Ligue 1. Ce qui ne l'a pas empêché de tenir tête au PSG et à Monaco - respectivement 400 millions et 130 millions de budget - durant une bonne partie de la saison. Au soir d'un match nul au Parc des Princes (2-2), les hommes de René Girard étaient 3e à 4 points du leader parisien. S'ils ont finalement fini à 18 points du champion, ils ont réussi malgré la pression de Saint-Etienne à conserver cette 3e place synonyme de tour préliminaire de Ligue des Champions. Alors qu'il perd chaque année ses cadres (Cabaye, Hazard, Payet), le LOSC continue de jouer les trouble-fêtes en tête de la Ligue 1. Cette saison, avec la Ligue des Champions pompeuse d'énergie - le LOSC est bien parti après sa victoire 2-0 à l'aller en Suisse face au Grasshoppers Zurich - la donne va encore être plus compliquée. René Girard va devoir encore trouver des solutions miracles pour tirer le meilleur d'un effectif qui n'a pas beaucoup bougé.

Le joueur à suivre : Divock Origi

L'attaquant belge a été l'une des révélations de la Coupe du monde au Brésil. Appelé de dernière minute par Marc Wilmots, il a inscrit un but, son premier sous le maillot de la sélection belge, important qui plus est, face à la Russie en phase de poules. Cette réalisation a ouvert les portes des huitièmes aux Diables Rouges. Leur route s'est terminée en quarts contre l'Argentine mais Origi lui a profité de ce tremplin pour assurer son avenir. Liverpool a déboursé 12 millions d'euros pour l'arracher au club nordiste où il a débuté en 2012. Mais à 19 ans, le buteur va continuer de s'aguerrir en Ligue 1, puisque les Reds l'ont prêté un an au LOSC, avant de poser ses bagages à Liverpool l'été prochain. Après 45 matches et 7 buts sous le maillot lillois (30 matches et 5 buts l'an dernier), il a l'occasion de confirmer les espoirs placés en lui. Même si avec Salomon Kalou, Ronny Rodelin ou encore Nolan Roux, les places seront chères en attaque, avec la multiplication des rencontres, il devrait avoir sa chance.

La recrue : Sébastien Corchia

Il a mis du temps à venir, mais finalement il est arrivé. Sébastien Corchia est enfin lillois, depuis le mois juin, six mois après sa première signature. En effet en toute fin du mercato hivernal, le défenseur de Sochaux s'était engagé pour 4 ans et demi. La DNCG s'y était opposé en raison d'une masse salariale trop élevée et Corchia a du patienter six mois de plus. S'il n'a pas évité pas la relégation avec les Lionceaux, il reste en Ligue 1 en rejoignant Lille. "Je voulais déjà venir ici en janvier, ç'a donc été un soulagement pour moi de rejoindre définitivement le LOSC. J’en suis très heureux", a-t-il déclaré lors de sa présentation officielle. Dans le Nord, il espère continuer sa progression et va découvrir la scène européenne. Avec l'objectif en ligne de mire d'intégrer l'équipe de France . "Après avoir joué en Espoirs en portant le brassard de capitaine, l’objectif est forcément d’aller voir plus haut", a-t-il assuré.

Le chiffre : 4

Avec Divock Origi (Belgique), Rio Mavuba (France), Salomon Kalou (Côte d'Ivoire) et Vincent Enyeama (Nigéria), le LOSC comptait quatre joueurs au Mondial au Brésil. Le troisième meilleur total pour un club de Ligue 1 derrière le PSG (9), Marseille (5), à égalité avec Monaco. Après des vacances plus ou moins longues selon le parcours de leur sélection respective, les quatre joueurs ont fait leur réapparition au centre d'entraînement : le 25 juillet pour Vincent Enyama et Salomon Kalou, le 28 pour Origi et Mavuba. Alors que le début de saison des Dogues s'annonce chargé avec pas moins de 8 rencontres prévues pour le seul moins d'août, ces retours vont faire le plus grand bien au club nordiste.

Le tweet du LOSC

Benoit Jourdain @BenJourd1