Le tifo des Green Angels
Le tifo des Green Angels pour leurs 20 ans | PHILIPPE MERLE / AFP

La LFP ferme les deux kops stéphanois

Publié le , modifié le

A force de jouer avec les fumigènes, les supporters de St-Etienne se sont brûlés les doigts. La Ligue de Football Professionnel s'est chargée de leur carte d'abonnement. En commission de discipline, la LFP a décidé de fermer les deux tribunes hébergeant les Magic Fans et les Green Angels jusqu'à la fin de la saison plutôt que de privilégier le huis clos. C'est un coup dur porté à l'ASSE qui devra se passer de son bouillant public face à Dijon, Marseille et Bordeaux.

Après plusieurs sursis, des amendes salées (environ 100.000 euros pour le club) et une menace de dissolution, les ultras foréziens ont perdu encore plus gros : le droit de supporter leur équipe à Geoffroy-Guichard. Un crève-coeur pour les MF91 et les GA92 qui payent cher les fumigènes et déployés contre Rennes et Lyon. Interdit de déplacement à Ajaccio en raison d'un "fight" prévu avec des Lyonnais, ils avaient fini par mettre la pédale douce. Il était trop tard pour la Ligue qu'on avait connu plus clémente pour les supporters parisiens, marseillais ou niçois dans des temps pas si éloignés. Il faut juste espérer que cette décision de la commission de discipline ne mette pas davantage le feu aux poudres aux abords du Chaudron, voire dès samedi à Caen où se déplacent les Stéphanois. En attendant une réaction officielle du club, le président Romeyer semble se diriger vers un appel de la sanction.

Le texte de la LFP
Réunie le 22 mars 2012, suite à l’utilisation de 16 d’engins pyrotechniques et au jet d’un pétard sur la pelouse à proximité des joueurs, la Commission avait décidé de placer le dossier en instruction. Après audition de l’instructeur désigné et de M. Franck Beneston, Directeur de l’Organisation et de la Sécurité de l’AS Saint-Etienne, assisté de Me Olivier Martin, avocat, la Commission décide la fermeture jusqu’à la fin de la saison de la tribune Jean Snella et du secteur 34 de la tribune Henri Point du stade Geoffroy-Guichard. La sanction prend effet le lundi 23 avril à 0h00.