Ligue 1

La LFP annonce un protocole de retour à l'entraînement de la L1 et L2 la semaine du 11 mai avec des tests PCR

Publié le , modifié le

La Ligue de Football Professionnel, dont le Bureau du Conseil d'administration était réuni ce vendredi, a avancé sur un protocole de retour à l'entraînement des joueurs, qui se ferait la semaine du 11 mai. Des tests médicaux seraient pratiqués, en plus d'un test PCR pour détecter le Covid-19. Par ailleurs, la LFP et les diffuseurs, beIN Sports et Canal+, ont annoncé ce vendredi avoir trouvé un accord sur le versement des droits télévisés pour "les matches diffusés" des Championnats de Ligue 1 et de Ligue 2.

La fin du tunnel se rapproche. Le Bureau du Conseil d'administration de la Ligue de football professionnel a fait part de deux grandes avancées, en plein cœur de la crise du Covid-19. D'une part, l'argent va rentrer dans les caisses, et par voie de conséquence dans celles des clubs, avec un accord trouvé avec les diffuseurs. Et en même temps, la LFP a avancé sur une date de retour aux entraînements des clubs professionnels.

Un protocole médical de reprise

La LFP a également indiqué avoir étudié "les grands principes du protocole médical et sanitaire présenté par le docteur Eric Rolland, représentant des médecins des clubs professionnels au Conseil d’Administration de la LFP", nécessaire à la reprise lors du déconfinement. 

Si le protocole est encore en cours d'élaboration, la LFP précise qu'un retour des joueurs est prévu la semaine du 11 mai, au centre d'entraînement afin d'effectuer un bilan médical complet (cardiologique, virologique et psychologique), ainsi que des tests PCR, puis un suivi médical quotidien, qui sera détaillé dans le protocole finalisé d’ici la fin du mois. La Ligue attend par ailleurs des précisions du gouvernement sur les modalités du déconfinement afin d'affiner son scénario de reprise.

Ils ont finalement trouvé un terrain d'entente. Alors que la situation s'était tendue début avril avec les déclarations de Maxime Saada, le patron de Canal+ qui refusait de payer le versement des droits télés prévus en avril pour les clubs de L1, les négociations se sont apaisées. 

La Ligue de football professionnel (LFP) et le groupe Canal+ ont annoncé ce vendredi avoir trouvé "un accord portant sur le montant du règlement relatif aux matchs des Championnats de Ligue 1 et de Ligue 2 déjà diffusés cette saison conformément à l’appel à candidatures pour l’acquisition des droits de diffusion 2016-2020", indique le communiqué de presse de la LFP. Une information annoncée également par Maxime Saada, sur son compte Twitter. Un accord similaire a été également trouvé entre beIN Sports cette fois et la Ligue.

Des sommes au prorata des matchs diffusés

La LFP devrait percevoir, au prorata, un chèque de 43 millions d’euros de la part de Canal+, avant de les distribuer à chaque club en fonction de ce qu’ils doivent toucher. Une bonne nouvelle qui devrait soulager quelques trésoreries en attendant une éventuelle reprise, toujours fixée pour l'heure au 17 juin, si les conditions sanitaires le permettent. Au prorata des matchs diffusés, la chaîne qatarie  beIN Sports devrait verser 15 millions d’euros à la LFP.

Par ailleurs, il reste encore un point où les différents acteurs doivent s'accorder. En effet, les discussions sont toujours en cours sur l'épineux sujet de la reprise potentielle des Championnats de Ligue 1 et de Ligue 2. 

à voir aussi Droits TV : Maxime Saada, le patron de Canal+, persiste et signe Droits TV : Maxime Saada, le patron de Canal+, persiste et signe