Sebastian Giovinco Juventus
Le joueur italien Sebastian Giovinco | AFP - MATTEO BOTTANELLI

La Juventus rate le coche à Cesena

Publié le , modifié le

Tenue en échec (2-2) à Cesena, la Juve a perdu l’occasion de porter à neuf longueurs son avance sur l’AS Roma en tête de la Série A. Les Bianconeri comptent toujours sept points de mieux que le club de la capitale, auteur d’un piteux match nul vierge face à Parme, la lanterne rouge, à l’issue de cette 23e journée. Milan Djuric a ouvert la marque pour Cesena (17e) avant que Morata (27e) puis Marchisio (33e) renversent la vapeur pour les visiteurs. Mais Franco Brienza a remis les pendules à l’heure (70e) et Arturo Vidal a manqué un penalty à huit minutes de la fin.

La Roma, qui avait mis fin à une série de quatre matches nuls par une  victoire 2-1 contre Cagliari la semaine passée, n'a cadré que quatre de ses  vingts frappes, malgré le retour des deux attaquants champions d'Afrique  Doumbia et Gervinho, titularisés par Rudi Garcia. Pendant que la Louve doute, la Lazio se rebiffe. L'autre club de Rome est  cinquième après sa victoire sur le terrain de l'Udinese (1-0) à cinq points de  la troisième marche du podium qualificative pour la Ligue des champions,  conservée par Naples, malgré sa défaite (3-1) à Palerme samedi.

Doublé de Niang

Le Genoa, auteur du carton de la journée (5-2) contre Vérone grâce à un  doublé de son attaquant français M'Baye Niang, prêté cet hiver par l'AC Milan,  se relance aussi dans la course à l'Europe, sixième à deux points de la Lazio. Derrière, l'Inter Milan a continué sur la lancée en s'imposant 4-1 sur le  terrain de l'Atalanta Bergame, avec deux buts du Colombien Freddy Guarin, une  semaine après une victoire 3-0 sur Palerme. Les +Nerazzurri+ sont seulement 10e à 21 points de la Juventus, mais se  consolent en dépassant leurs rivaux de l'AC Milan, auteurs d'un piteux match  nul à domicile (1-1) contre Empoli après avoir fini la rencontre à 9.