frappe Lisandro Lopez Marseille VS Lyon 12 2010
La frappe de Lisandro Lopez (Lyon) | AFP - GERARD JULIEN

La dernière carte des Olympiques

Publié le , modifié le

L'Olympique de Marseille et l'Olympique Lyonnais se trouvent dos au mur à l'aube de se défier à Gerland dans le choc de la 34 journée de L1. Avec quatre points de retard sur Lille, l'OM ne peut pas perdre sous peine de voir s'évanouir ses rêves de deuxième titre consécutif. Distancé d'un point par le PSG, l'OL ne peut tomber à domicile. A l'ombre de cette affiche, Rennes veut se relancer à Valenciennes.

L'an dernier, ce choc s'était conclu par un virevoltant (5-5). Il n'est pas certain qu'un tel résultat ferait sourire Jean-Claude Dassier ou Jean-Michel Aulas à l'issue du week-end. Car les deux présidents sont bien engagés dans un sprint final, dont la dynamique récente ne leur est pas favorable. En étant humilié à Toulouse et en finissant à 9, Lyon a laissé revenir à sa hauteur le PSG, rendant sa qualification pour le tour préliminaire de la Ligue des Champions, vitale pour le club. Après ce match indigne, les Lyonnais et Claude Puel n'ont plus le choix: gagner à domicile ne sera que la première des cinq étapes menant à la conclusion d'une saison sauvée. Perdre ce match pourrait conduire à un échec que ne gouteraient guère les supporteurs, déjà peu cléments avec le technicien après une troisième année sans titre. Si la situation de Marseille est un peu plus enviable, la pression n'en reste pas moins aussi forte sur leurs épaules. En ne parvenant pas à battre Auxerre au Vélodrome la semaine dernière, les joueurs de Didier Deschamps ont laissé la première place au LOSC et se voient donc contraints de rattraper les points perdus. Conserver leur titre de champion après avoir déjà gardé la Coupe de la Ligue reste plus que jamais d'actualité, mais cela passe par une performance à Gerland, terrain sur lequel les Marseillais ne se sont imposés que deux fois depuis 1993.

Le point commun ne s'arrête pas là entre les deux Olympiques. Entre Lucho et Gourcuff, les deux formations disposent de techniciens exceptionnels, bien à la peine pour le démontrer sur le terrain dans ce sprint final. Et chacun des techniciens peut logiquement s'interroger sur la présence de l'une de leurs stars sur le terrain, à l'approche d'un match où les grands joueurs font généralement la différence. Attendront-ils encore l'étincelle ou décideront-ils plutôt un coup de poker aux dépens des deux joueurs ? Une partie de la réponse proviendra de l'ambition de chacun. OL et OM auront-ils plus peur de perdre ou plus envie de gagner ? Avec des jeux plus poussifs que brillants depuis le début de la saison, les deux équipes auront certainement bien du mal à rééditer leur performance de la saison dernière, et ce match si spectaculaire.