La belle opération de Nantes

La belle opération de Nantes

Publié le , modifié le

Le FC Nantes a réalisé une belle opération lors de la sixième journée de Ligue 1 en passant -provisoirement- de la 10e à la 5e place du classement, à la faveur d'un succès 2-1 sur l'OGC Nice. Metz s'est de son côté donné une bonne bouffée d'air frais en dominant Bastia 3-1. Toulouse a arraché un nul (3-3) face à Caen, tandis que Reims est allé prendre trois précieux points à Lorient (0-1).

Après la victoire nette de l'OM sur Rennes, la L1 proposait ce samedi des matches qui ne faisaient pas forcément saliver. Il y a eu tout de même un peu de spectacle avec notamment un match disputé jusqu'à la dernière minute à Toulouse, où les joueurs locaux ont eu toutes les peines du monde à maîtriser les ardeurs de Caennais toujours à l'aise à l'extérieur. Les Normands ont même cru à la victoire après avoir inscrit un troisième but par l'intermédiaire de Calvé, alors qu'il ne restait plus que quatre minutes dans le temps réglementaire. Mais Ninkov a remis les pendules à l'heure dans la minute suivante, et les deux équipes ont dû se résoudre à se partager les points (3-3). Caen (10e) et le Téfécé (13e) restent ainsi dans le ventre mou du classement.

La meilleure opération est sans doute celle effectuée par le FCNA, qui a tout mis en oeuvre pour l'emporter face à une équipe Niçoise il faut le dire, peu en verve. Un but contre son camp d'Amavi a d'ailleurs permis aux Canaris de prendre d'emblée les devants. En attendant les matches de dimanche, le club au huit titres se retrouve donc en cinquième position, juste devant le PSG. Les Aiglons (15e), eux, sont d'ores et déjà sous pression avec dans l'optique la réception Lille lors de la prochaine journée.

Cette journée a par ailleurs été marquée par le retour dans notre bon vieux championnat de Florent Malouda. Sept ans après avoir quitté Lyon pour Chelsea, le Guyanais a été chaleureusement accueilli à Saint-Symphorien, où le FC Metz -sa nouvelle équipe- a eu raison de bastia (3-1). Sorti à la 82e minute, l'ancien international français a participé activement au pressing exercé sur la défense corse. Au final, l'équipe lorraine revient en neuvième position.

Romain Bonte