La belle opération de Monaco et Nantes

La belle opération de Monaco et Nantes

Publié le , modifié le

L'AS Monaco a engrangé sa quatrième victoire consécutive en championnat en s'impose (0-1) sur la pelouse de Metz. Les Monégasques reviennent à six points du PSG et de l'OM (un match en moins) et lorgnent sur le podium. Nantes aussi a fait une bonne opération en décrochant un deuxième succès cette semaine. Après avoir dominés Bordeaux, les Canaris ont battu Lorient (1-2). Caen et Bastia se sont neutralisés (1-1) dans le match de la peur, tout comme Toulouse et Guingamp (1-1). Reims a glané une victoire précieuse sur la pelouse de Rennes (1-3).

Tout doucement, sans faire de bruit, Monaco remonte au classement de Ligue 1 et réduit l'écart qui le sépare de la tête. Embarqués dans un match piège sur la pelouse de Metz, les joueurs de la Principauté se sont imposés grâce à une réalisation de Yannick Ferreira-Carasco dans les dernières minutes du match. L'ASM n'a plus perdu toutes compétitions confondues depuis six rencontres et achève une semaine marquée par la victoire sur l'OM dimanche dernier et une qualification pour les quarts de finale de la Coupe de la Ligue obtenue face à Lyon.

Pour Nantes aussi la semaine a été belle. En deux matches, les Canaris ont oublié la déception née de la défaite frustrante sur la pelouse du Parc des Princes. En dominant Bordeaux le weekend dernier puis Lorient (1-2) ce samedi, les hommes de Michel Der Zakarian se replacent 7e. Surtout, ils comptent 30 points à mi-championnat, de quoi entrevoir un maintien facile. Sur la pelouse de Lorient, la tpache n'a pas été aisée. Les Nantais ont pris le score juste avant la pause grâce à Bammou avant de voir Jordan Ayew égaliser à un quart d'heure de la fin. Veretout et ses partenaires sont allés puiser dans leurs ressources pour arracher un succès précieux grâce à un but d'Audel.

Guingamp (12e), une autre équipe en forme de notre championnat, a de son côté été prendre un point à Toulouse (14e). Thibaut Giresse a ouvert le score mais Doumbia a égalisé pour le TFC. Ben Yedder a ensuite vu son penalty repoussé par Lössl. Rennes (8e), qui espérait sans doute accrocher le bon wagon, a pour sa part lourdement chuté à domicile contre Reims (3-1). Mexer avait mis les Bretons en tête, mais Charbonnier, Fortes d'une frappe sublime et De Préville ont fait tourner le match. Reims est 9e.

Statu quo en bas

Il y avait à Caen un match qui sentait la peur entre les Normands (20e) et Bastia (19e). Et il n'a pas eu de vainqueur (1-1), ce qui laisse Normands et Corses englués dans la zone rouge. Féret, entré en cours de jeu, a tout de même par son but égalisateur empêché les Caennais de sombrer totalement. Mais ils sont à quatre points du premier non-relégable Evian-Thonon, qui jouera dimanche à Saint-Etienne (4e). Lorient a aussi fait une mauvaise affaire en s'inclinant 2-1 au Moustoir contre Nantes (7e). Les Merlus de Jordan Ayew, buteur, ont cédé sur des buts de Bammou et Audel. Ils sont 15e avec seulement un point de marge sur le premier relégable Metz.

Christophe Gaudot @ChrisGaudot