Valbuena - Gignac
Mathieu Valbuena et André-Pierre Gignac, la force de frappe de l'OM | AFP - PHILIPPE HUGUEN

La belle occase de Marseille

Publié le , modifié le

Marseille a une très belle carte à jouer dimanche sur la pelouse de Sochaux pour rester aux avants postes de la L1 en conclusion de la 20e journée. Toutefois, ils devront se méfier de Sochaliens qui n'ont plus tellement le droit à l'erreur s'ils veulent s'extirper de la zone rouge. A suivre un peu plus tôt dans la journée l'opposition entre Reims et Bastia, deux formations qui ne sont pas si loin de cette zone dangereuse, alors que Nice et Valenciennes en découdront pour se rapprocher des places européennes.

L'OM attend de pied ferme Sochaux

L'OM a terminé l'année 2012 sur trois succès et reste toujours dans le sillage des leaders. Il s'agit pour lui de poursuivre la série chez un mal classé qui à l'inverse a perdu ses trois derniers matches. Elie Baup garde à sa disposition les frères Ayew, écartés de la liste ghanéenne pour la CAN, est s'est même montré optimiste sur les chances de participation d'André, récemment touché aux ischio-jambiers. Le milieu burkinabé Kaboré en revanche est parti, tout comme Foued Kadir (Algérie), l'ex-Valenciennois qui vient de signer sur la Canebière. Mais Marseille est confiant et Gignac est en forme comme l'a démontré son doublé en Coupe de France.

Reims et Bastia pour un sursaut

Pour Reims et  Bastia, cette journée est importante à plus d'un titre. Toutes deux éliminées sans gloire de la Coupe de France, elles doivent retrouver de la confiance et reprendre leur marche en avant. Les Corses qui perdent insidieusement du terrain au classement après une série très mauvaise, dont la dernière défaite lors du derby contre le CA Bastia en Coupe, qui s'est particulièrement mal passée, sont de surcroît dans l'oeil du cyclone avec une suspension de trois matches de leur terrain (dont un déjà purgé) après les écarts de leur supporteurs. Les Champenois vont encore plus mal: après un début de saison plutôt solide, ils ont complètement plongé et attendent toujours une victoire depuis la 8e journée.

Se rapprocher du Top 5 pour Nice et Valenciennes

C'est un véritable choc que se livreront Nice et Valenciennes, deux équipes qui ont le même nombre de points, pas très loin du Top 5, et dont le vainqueur garderait une position interressante dans le sillage des favoris.  Le lourd revers à Lyon (3-0) de Nice avant la trêve a brisé sa belle série de huit matches sans défaite. Depuis, des jeunes prometteurs ont confirmé leur engagement au sein du club (MAupay et Eyssseric) et  Anin, absent depuis septembre, est réapparu début janvier. Les Aiglons comptent sur l'envie et la jeunesse pour repartir du bon pied. En face, VA, qui n'a plus gagné à Nice depuis 1981 en championnat, ce qui fait un bail, entend bien enfin démontré que sa bonne première partie de saison n'était pas due au hasard.

Christian Grégoire