L1 saison 2015/2016: Bastia, le compte est bon

L1 saison 2015/2016: Bastia, le compte est bon

Publié le , modifié le

Menacé de rétrogradation par la DNCG, le Sporting Club de Bastia a finalement sauvé sa place dans l'élite. Après trois saisons achevées sans jouer le maintien, Bastia veut désormais voir plus haut et approcher l'Europe.

L’objectif : approcher l’Europe​

Le Sporting Club de Bastia entame sa quatrième saison en Ligue 1. Les trois premières se sont achevées aux 12e, 10e et 12e rangs. Bien ancré dans l’élite, le Sporting ne doit pas craindre la descente. Les départs d’Alphonse Aréola (retour de prêt à Paris)  et celui de Ryad Boudebouz (Montpellier), qui a permis au club de se maintenir en Ligue 1 grâce à son transfert avoisinant les deux millions d’euros, sont dommageables pour l’équipe mais les Corses ont des armes à faire valoir. Les arrivées de Jebbour, Diallo et le prêt de Fofana par Manchester City sont des points positifs et comme les années précédentes, il sera difficile d’aller gagner à Furiani. L’an dernier, Bastia a chuté en finale de Coupe de la Ligue face à Paris et a donc raté l’Europe. Approcher les places qualificatives pour l’Europe via le championnat est un bel objectif.

Le joueur à suivre : François Kamano

Et si c’était lui l’attaquant de pointe de Bastia cette saison ? Arrivé sur l’île de beauté en juillet 2014, l’international guinéen (4 sélections) a réussi une première année somme toute correcte pour un joueur de 19 ans (4 buts en 24 matches dont 19 comme titulaire). Les déboires de Brandao pourraient guider le Brésilien à quitter le club, Kamano se retrouverait comme seule réelle pointe de l’effectif. A-t-il les épaules assez solides pour supporter cette pression ?

L’entraîneur : Ghislain Printant

Le sauveur du Sporting Club de Bastia. Tant et si bien qu’il a reçu cinq votes lors des dernières élections départementales en mars dernier. C’est dire l’aura dont dispose le technicien bastiais dans sa ville. Il faut dire qu’avant lui, le club était mal en point alors qu’avec lui il a terminé à une honorable 12e place et s’est qualifié pour la finale de la Coupe de la Ligue. Pour sa deuxième saison dans l’élite, Printant est désormais attendu.

La recrue : Sadio Diallo​

Un retour aux sources ! Ses premiers pas en Europe, Sadio Diallo les a faits sous les couleurs bastiaises. En 2009/2010 quand le club évoluait en Ligue 2 avant de descendre en National. Diallo participe alors activement à la remontée du club en Ligue 2 puis en Ligue 1 en disputant 65 matches en deux saisons avant de prendre la direction de Rennes puis de Lorient en prêt (deux saisons). Pas forcément deux excellentes saisons pour un joueur virevoltant mais aux statistiques un peu faibles (3 buts en 36 matches sur deux saisons à Lorient). Le retour en Corse lui fera le plus grand bien.

Le Tweet

Christophe Gaudot @ChrisGaudot