Saint Etienne
Saint-Etienne se montre ambitieux pour cette nouvelle saison | DANIEL MIHAILESCU / AFP

L1 saison 2015-2016 : Saint-Etienne regarde vers le haut

Publié le , modifié le

Désormais abonné au haut de tableau, Saint-Etienne souhaite se montrer ambitieux en regardant vers le haut, en direction du podium. Un objectif qui s’avère compliqué au vu des concurrents. Mais en misant sur la stabilité de son groupe, Christophe Galtier et ses joueurs pourraient bien être les outsiders au podium en mai prochain.

L’objectif : garder la même dynamique

Depuis trois ans dans le top 5 de la Ligue 1, Saint-Etienne compte bien y rester. Pour ça, les Verts misent sur une certaine stabilité. Le groupe a conservé son ossature principale et les départs d’Erding, Van Wolfswinkel et Tabanou ont tous été compensés. En plus de l’arrivée de Nolan Roux et du transfert définitif de Théophile-Catherine, les dirigeants stéphanois sont allés à la pioche aux bonnes affaires en recrutant Benoit Assou-Ekotto et Vincent Pajot en fin de contrat. Même si le départ de son meilleur buteur Max-Alain Gradel (17 buts en championnat la saison dernière) va laisser un trou dans l’animation offensive stéphanoise, l’ambition pour l’ASSE sera de rester bien au chaud dans ce top 5, sans se priver d’aller titiller les cadors pour une place dans le trio de tête en mai prochain. Un objectif réalisable mais compliqué pour un club qui "ne joue pas dans la même cour" que les clubs de haut de tableau selon son capitaine Loïc Perrin. Le président du directoire Roland Romeyer, lui, y croit. "Cela fait deux ans que nous atteignons 69 points, total de Marseille, 4e  la saison passée. Alors oui, pourquoi ne pourrait-on pas croire au podium, être 2e ou 3e ?"

Le joueur à sui​vre : Romain Hamouma

Le match aller du 3e tour préliminaire de la Ligue Europa face aux Roumains de Târgu Mures a montré qu’il était plus qu’en jambes. Depuis trois ans à Saint-Etienne, Romain Hamouma monte en puissance au fil des saisons malgré des blessures qui ont freiné sa progression. Pour sa quatrième saison chez les Verts, le meilleur passeur du championnat la saison passée prendra encore plus de poids dans le système offensif stéphanois, surtout avec le départ de Max-Alain Gradel. Romain Hamouma sera l’élément numéro 1 pour tirer les Verts vers le podium de la Ligue 1.

L’entraineur : Christophe Galtier

Sept ans déjà que Christophe Galtier est assis sur le banc des Verts. Une longévité record parmi les 19 autres entraîneurs de Ligue 1, et seul Arsène Wenger peut se targuer de faire mieux en Europe actuellement. Une fidélité qu’il a réaffirmé cet été en prolongeant son contrat jusqu’en 2018. "Quand on a du cœur, on ne peut pas rester insensible à ce que représentent le Chaudron et ses supporters." affirmait-il lors de sa prolongation. Avec pour principal objectif la Ligue 1 évidemment, mais aussi donner l’occasion aux supporters stéphanois de revivre de grandes soirées européennes. "Pour progresser, il nous faut une épopée européenne", déclarait-il dans France Football en juin dernier. Après deux campagnes décevantes lors des deux dernières éditions de la Ligue Europa, le coach des Verts veut désormais passer un cap européen.

La recrue : Nola​n Roux

Il est peut-être l’attaquant de métier qu’attendait enfin Saint-Etienne. Car depuis le départ de Pierre-Emerick Aubameyang, les Verts n’ont pas eu de réel successeur à la hauteur de l’actuel joueur du Borussia Dortmund. Ni Erding, ni Brandao, ni Van Wolfswinkel n’ont répondu aux attentes et le meilleur buteur du club l’année dernière Max-Alain Gradel, qui n’a pas le profil pur d’un buteur, a quitté le Chaudron. Nolan Roux, arrivé pour deux millions d’euros, débarque à Saint-Etienne avec le profil de chasseur de buts et tentera de passer le cap des dix buts en championnat, ce qui ne lui est pas encore arrivé dans sa carrière professionnelle.

Le twee​t :

L’AS Saint-Etienne compte de nombreux fans à travers le monde. Parmi eux, un célèbre tennisman français.

 
[scald=19199:sdl_editor_representation]
 

Mathieu Aellen