Aleksandar Pesic (Toulouse)
Aleksandar Pesic (à droite) a inscrit l'unique but toulousain face à Reims (1-0). | AFP

L1 : Montpellier freiné, Toulouse redécolle enfin

Publié le , modifié le

Après trois victoires convaincantes, les Héraultais ont été accrochés à Lorient (0-0), pour le compte de la 23e journée de Ligue 1. Face à Reims (1-0), les Toulousains, eux, ont renoué avec le succès après deux mois de disette. Ils prennent leurs distances sur la zone rouge. Lille a perdu deux points à Nantes (1-1). Lens, valeureux face à Bastia (1-1), et Metz, tenu en échec par Nice sous une neige abondante (0-0), sont toujours relégables.

La 23e journée de Ligue 1

Le classement

Lorient – Montpellier : 0-0

On ne peut pas marquer quatre buts tous les week-ends. Une semaine après avoir corrigé Nantes (4-0), le Montpellier de Rolland Courbis a dû se contenter d’un point au Moustoir. A sa décharge, il a perdu Jonas Martin dès la 37e minute. Le stratège héraultais, touché à une épaule, est sorti sur civière. Les Merlus ont failli en profiter pour ouvrir le score. But refusé à Benjamin Jeannot (40e). Toujours sixième, Montpellier rate l’occasion d’aligner un quatrième succès de rang. Et de revenir provisoirement à hauteur de Monaco, hôte de Lyon dimanche soir. Lorient reste sous la menace de la zone rouge. Un succès caennais devant Saint-Etienne, dimanche (14h30), et les Merlus n’auraient plus qu’un point d’avance sur Evian-TG, qui serait premier relégable.

Toulouse – Reims : 1-0

L’attente devenait interminable. Grâce à une tête piquée d’Aleksandar Pesic, le TFC a mis un terme à deux mois sans succès. Il y avait urgence : les Violets n’avaient pris que deux points sur dix-huit. Ils font la bonne affaire de la soirée. Premiers non-relégables avant la rencontre, les Toulousains grimpent au 14e rang. Le Stadium n’avait plus vu une victoire de son équipe depuis le 8 novembre, contre Metz (3-0). Les Rémois sont scotchés à la 11e place.

Nantes – Lille : 1-1

Le LOSC a bien failli renouer avec un succès à l’extérieur qui le fuit depuis la 2e journée. Jusqu’à la 80e minute, l’équipe de René Girard menait 1-0 à la Beaujoire. Au quart d’heure de jeu, Jonathan Delaplace avait trouvé la faille. Mais Oscar Vizcarrondo, sur un centre millimétré de Jordan Veretout, a arraché un point à dix minutes du terme. Dommage pour les Lillois, qui seraient réapparus dans la première moitié de tableau s’ils avaient su gommer leurs deux dernières sorties, à Lorient (1-0) et face à Monaco (0-1). Les Nantais sont toujours 9es.

Metz – Nice : 0-0

La neige s’est invitée sur Saint-Symphorien. En abondance. A tel point qu’à la mi-temps de Metz-Nice, on ne distinguait plus le ballon, ni les lignes de touche. Durant la pause, il a beaucoup été question d’interrompre la rencontre. Elle a repris avec dix bonnes minutes de retard. Pour se conclure par un triste 0-0. Metz, qui n’a plus gagné depuis deux mois, n’avance plus : 3 points sur 33, et une avant-dernière place au classement. Les Niçois ont fini à dix, après l’expulsion de Maupay. Qu’importe : ils sont invaincus depuis quatre rencontres. Et font de solides 8es.

Lens – Bastia : 1-1

Une Panenka de Ryad Boudebouz (62e), puis un carton rouge pour Antoine Kombouaré (68e) : les Sang et Or ont eu du mal à maîtriser leurs nerfs face à Bastia. Heureusement pour eux, ils ont bénéficié d’un penalty généreux, transformé par Ahmed Kantari (80e). Confirmant ainsi le nul encourageant ramené de Reims (0-0), le week-end dernier. Sur le plan comptable, ce point ne comble par le RCL, toujours avant-dernier. Les Bastiais, eux, surfent sur une belle dynamique en 2015. Ils n’ont perdu aucun de leurs quatre derniers matches de Ligue 1.

Gil Baudu @gbaudu