L1 : Monaco cale à Saint-Etienne, Guingamp au pied du podium

L1 : Monaco cale à Saint-Etienne, Guingamp au pied du podium

Publié le , modifié le

L’AS Monaco a obtenu le point du match nul à Saint-Etienne (1-1), en match comptant pour la 11e journée de L1. L’équipe monégasque préserve tout juste sa deuxième place grâce à la seule différence de buts (+15 contre +13) aux dépens du Paris Saint-Germain, vainqueur la veille à Lille (1-0). A noter par ailleurs le succès de Guingamp sur Angers (1-0) qui permet au club breton d’occuper la 4e place.

► Le match qu’il fallait suivre: Saint-Etienne – Monaco 1-1

L’affiche de la soirée a tenu ses promesses entre Stéphanois soucieux de rester au contact du peloton de tête, et Monégasques, se trouvant dans l’obligation de perdre. Invaincus depuis trois rencontres, les Verts ont toutefois rapidement encaissé un but signé Glik dès la 5e, la faute à une grossière erreur de marquage. Mais devant leur public, les hommes de Christophe Galtier sont vite revenus, également sur coup franc, repris par la tête de Perrin (1-1, 18e). L’ASSE n’avait plus marqué en première période d’un match de Ligue 1 depuis le 1 octobre 2015 ! Ruffier a de nouveau montré sa solidité à plusieurs reprises, notamment sur une volée de Mbappé. Au final, les deux équipes récupèrent le point du match nul.

► Le match qu’il fallait (peut-être) éviter: Guingamp – Angers 1-0

Sans faire injure aux deux équipes, ce match ne restera pas dans les mémoires. Après une période soporifique marquée par … un coup franc de Mangani capté sans peine par le gardien de l’EAG Johnsson (33e). La deuxième période a tout de même un peu réveillé les supporters du Stade du Roudourou, avec une frappe de Blas (70e) puis une tête de Briand trois minutes plus tard. Heureusement, les Bretons ont marqué, mais là encore, on ne peut pas dire que le but de De Pauw (78e) soit spectaculaire… Guingamp se moque finalement de la manière, c’est bien le résultat qui compte, et les hommes d’Antoine Kombouaré se retrouvent bel et bien quatrièmes du championnat !

► Le joueur qui a brillé: Baptiste Reynet (Bastia – Dijon 0-0)

Le gardien de Dijon, Baptiste Reynet
Le gardien de Dijon, Baptiste Reynet

 En football, les honneurs reviennent souvent aux attaquants, mais cette fois, c’est un gardien qui s’est illustré lors de cette 11e journée. Si Dijon a obtenu le point du match nul face à Bastia, c’est en grande partie grâce à son gardien Baptiste Reynet. De la 7e minute et une frappe détournée à la dernière minute, le portier bourguignon n’a pas eu de répit. Le ballon a heurté à trois reprises les montants et s’est surtout heurté aux gants du joueur de 26 ans. Ce dernier n’a rien laissé passer à l’image de ce super coup franc de Bengtsson qui filait tout droit en lucarne (66e), mais détourné sur la barre par le capitaine dijonnais.

► Le but qu’il fallait voir (Nancy-Caen 2-0)

Les Nancéens peuvent dire merci à la Goal-line Technology, et cette fois, il n’y a pas de doute, le but de Mandanne est bien valable. A la suite d’un centre de Dia, l’attaquant de l’ASNL a repris le ballon au deuxième poteau, Vercoutre a bien repoussé le ballon, laissant penser que celui-ci n’avait pas franchi la ligne. Mais l’arbitre de la rencontre Tony Chapron a pu valider le but grâce au fameux système technologique, et l’image parle d’elle-même. Six minutes plus tard, Diarra a doublé la mise, mais cette fois, l’arbitre n’a pas eu besoin de la Goal-Line Technology pour confirmer le but.

Romain Bonte