L'Argentin Marcelo Bielsa
Marcelo Bielsa, le charismatique entraîneur de Lille | AFP - PHILIPPE HUGUEN

L1 - Lille - Saint-Etienne: le match des paradoxes

Publié le , modifié le

Après la trève internationale, retour aux affaires de la Ligue 1 avec un premier match comptant pour la 13e journée entre Lille et Saint-Etienne (19h). Un affrontement paradoxal entre une équipe stéphanoise, 6e du championnat, mais qui a perdu son entraîneur en milieu de semaine, et un LOSC 19e et avant-dernier, qui n'a gagné que deux matches depuis le début de la saison mais qui poursuit son chemin avec Marcelo Bielsa.

Saint-Etienne: la crise et l'inconnue

Un temps sur le podium du championnat, Saint-Etienne s'est offert une crise majeure cette semaine, un moment inhabituel. Oscar Garcia, son entraîneur arrivé à l'intersaison, a décidé de quitter le Foretz en milieu de semaine. Pourtant, son équipe pointe en 6e position à l'aube de cette 13e journée. Mais la claque reçue à Geoffroy-Guichard lors du derby avec l'OL (5-0) a laissé des traces.

Lancée dans une spirale de 4 matches sans victoire, l'ASSE a confié son destin à un homme du sérail, sans expérience dans le domaine: Julien Sablé. A lui de relancer les Verts, dans un match contre un mal-classé où l'état d'esprit et la qualité du jeu seront scrutés par les supporters. Ensuite, le club devra faire face aux conséquences des débordements survenus dans le derby. L'avenir s'annonce donc incertain, même si le retour dans le groupe de l'emblématique capitaine Loïc Perrin pourrait contribuer à redonner de l'allant au collectif.

Lille: garder le cap malgré tout

Aucune victoire pendant trois mois, c'est beaucoup. Pour la plupart des dirigeants, c'est même trop. Pas à Lille. Malgré une bouillie de football, le club n'a pas changé son charismatique entraîneur, Marcelo Bielsa. Et avant la trêve internationale, Lille a enfin renoué avec la victoire, trois mois après le 1er et seul succès de sa saison. A Metz, contre un concurrent pour le maintien, Marcelo Bielsa a pu se réjouir d'un succès (3-0) qu'il espère "consolider" avec une nouvelle performance ce soir. "Pendant plusieurs matches, nous allons être dans l'obligation d'avoir des résultats", a assumé le coach argentin. Toujours là, aux manettes, malgré ce début de saison catastrophique, le technicien poursuit son chemin. Avec ses convictions.

Après avoir battu Metz, qui venait de changer d'entraîneur, les Lillois croisent encore une formation orpheline de son entraîneur de début de saison. Pour le même résultat ? Il le faudrait pour que les espoirs placés dans le rachat du club par Gérard Lopez et l'arrivée de Bielsa ne se retournent pas définitivement contre eux. Reste à savoir si la pause internationale n'a pas cassé la dynamique très précaire de ce succès ? En tout cas, pour l'instant, la crise n'est pas encore d'actualité.

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze