Ligue 1: Lille confirme à Dijon, Strasbourg enfonce Monaco dans le doute

Publié le , modifié le

Auteur·e : France tv sport
Strasbourg-Monaco

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Lille a confirmé sa très belle série et sa 2e place de la Ligue 1 en allant s'imposer samedi sur la pelouse de Dijon (2-1) lors de la 10e journée. L'effet Thierry Henry n'a pas fonctionné pour une malheureuse équipe de Monaco battue à Strasbourg (2-1).

Les Monégasques sont désormais 19e au classement, dépassés par Nantes où, à l'inverse, le déclic du changement d'entraîneur, avec l'arrivée de Vahid Halilhodzic, s'est révélé payant avec un large succès sur Toulouse (4-0). 

Débuts ratés pour Henry

Fébriles et très décevants dans le jeu, les Monégasques n'ont pas non plus été très aidés, diminués par la blessure prématurée de Falcao et réduits à dix après l'heure de jeu et le carton rouge de Grandsir... trois minutes après son entrée. Dominés dans le jeu, ils se sont fait piéger en début de rencontre sur une action rondement menée par des Strasbourgeois entreprenants, et conclue par Thomasson. Action sur laquelle le jeune gardien Seydou Sy, aligné par Henry en l'absence de Danijel Subasic et Diego Benaglio, a fait une grosse faute de main. 

Les Monégasques ont concédé un deuxième but en fin de partie par Mothiba. Le penalty transformé par Tielemans à la 90e minute est arrivé bien trop tard pour redonner un quelconque espoir à une formation de Monaco qui n'a pas fini de douter. Thierry Henry, qui a tout de même pu mesurer sa popularité avec les applaudissements de la Meinau, va devoir s'atteler sérieusement à la tâche. Il a  décidément du pain sur la planche.  

Le LOSC en pleine forme

Lille a signé son troisième succès d'affilée sur la pelouse de Dijon, avec encore une fois une armada offensive qui, notamment en contres, a donné le tournis aux Bourguignons, en mettant une forte pression à l'image de Bamba et Pépé. Ce dernier a ouvert la marque sur penalty à la 21e minute, et Araujo sur un bon ballon en profondeur est allé doubler la mise peu avant la pause. Les Lillois n'ont toutefois pas été totalement tranquilles en 2e période, la faute à des Dijonnais qui n'ont pas baissé les bras. Mais ils se sont notamment heurtés à Maignan: le gardien du LOSC a longtemps préservé sa cage  avant de s'incliner sur un penalty logique d'Abeid, toutefois insuffisant pour permettre à Dijon de sauver un point. Les hommes de Dall'Oglio peuvent malgré tout se consoler en se disant qu'ils ont enfin rouvert leur compteur après plus de dix matches sans avoir inscrit le même but. 

Coach Vahid content

A Nantes, Halilhodzic a de quoi être satisfait. Son équipe, plutôt séduisante a écrasé un Toulouse très faible (4-0), pour une première à la Beaujoire.  Le buteur italo-argentin Emiliano Sala, auteur d'un triplé, mais aussi l'Italo-brésilien Gabriel Boschilia, dans tous les bons coups jusqu'à sa sortie à un quart d'heure de la fin, ont été les hommes forts côté nantais, pour un 4-0 de gala, puisqu'il faut remonter à mai 2017 et 48 matches pour voir les Canaris faire trembler à 4 reprises les filets en Ligue 1.  
 

France tv sport francetvsport