Lens

L1 / L2 - Barrage aller : Lens face au défi dijonnais

Publié le , modifié le

Lens, 5e du classement de Ligue 2, affronte jeudi soir Dijon, 18e de la Ligue 1, pour une place dans l'élite. Un match de barrage aller que tout le stade Bollaert attend avec impatience 4 ans après avoir quitté l'élite.

Après leur victoire contre Troyes en prolongation (2-1), Lens se laisse le droit de rêver pour retrouver la Ligue 1. Dans leur chaudron de Bollaert-Delelis, dont les 38 200 places se sont arrachés, les Sang et Or pourront compter sur leur public, un des plus fidèle et passionné de l'hexagone. Miraculeux qualifié pour les pré-barrages lors de la dernière journée, les lensois, ont sorti le Paris FC aux tirs au but. "C'est subjectif, irrationnel, mais on a tellement eu d'éléments contraires avec l'arbitrage, les expulsions, les prolongations... Et nous sommes toujours là. Même si les joueurs y sont pour beaucoup, on se dit qu'il y a peut-être des énergies autour qui permettent de se sublimer", a déclaré Philippe Montanier, l'entraîneur nordiste, en conférence de presse mardi.

Pour le milieu de terrain dijonnais, Naïm Sliti, "l'ambiance de Bollaert est une source de motivation supplémentaire" et "un match nul serait un bon résultat". "Face à un club mythique, qui veut retrouver la Ligue 1, cela s'annonce serré", prédit-il. Avec une ironie à peine voilée, Philippe Montanier s'est lui positionné en "outsider". "Ils étaient plus ou moins morts et sont revenus à la vie. Physiquement et mentalement, ils sont dans de bonnes dispositions." Le Racing devra se passer de Jean-Louis Leca leur gardien titulaire, suspendu. Mais ils pourront compter sur Jérémy Vachoux, le portier de 24 ans, qui a réalisé une excellente rentrée contre Troyes.

Une chance de plus pour Dijon 

Ce match marquera également les retrouvailles entre Antoine Kombouaré et le club lensois. L'ancien entraîneur de Lens (2013-2016), qui encadre aujourd'hui l'effectif dijonnais, estime qu'"il n'y a pas de favoris sur une finale""On est en fin de saison, les organismes sont fatigués (...) Nous, on veut à tout prix rester en Ligue 1" pour "effacer une saison compliquée", a assuré mardi le technicien. Son équipe, miraculeuse 18e du championnat, a arraché vendredi sa place de barragiste contre Toulouse (2-1) profitant de la défaite de Caen pour se donner une chance de se sauver. Les Dijonnais devront se passer de leur milieu de terrain Romain Amalfitano, suspendu, et surtout de leur meilleur buteur Julio Tavares. L'international cap-verdien, blessé à un ménisque, devrait également être forfait dimanche pour le match retour.
 

Avec AFP

France tv sport francetvsport