brest lorient 02112012
Ben Basat devance Romao | AFP

L1: Brest remporte le derby face à Lorient

Publié le , modifié le

Le Stade Brestois a profité du derby qui l'opposait à Lorient pour se relancer à la faveur d'une quatrième victoire (2-0) cette saison lors de la 11e journée de Ligue 1. Si Brest se donne un peu d'air, Lorient risque de décrocher du wagon de tête après cette deuxième défaite de la saison.

Les Bretons s'étaient donnés rendez-vous ce vendredi au Stade Francis-Le Blé. Sur une bien mauvaise série de trois défaites et un nul, l'équipe de Landry Chauvin était bien décidée à retrouver une bonne dynamique et pourquoi pas aller chercher la victoire face au voisin lorientais. De leur côté, les Merlus avaient pour objectif de rester dans le peloton de tête et tenter de mettre la pression sur Saint-Etienne, Valenciennes, Reims et Bordeaux, avec qui ils comptaient le même nombre de points. Surtout, il fallait effacer des esprits le cinglant 6-1 encaissé à Valenciennes. Mais il ne fallait pas attendre trop longtemps avant d'assister à l'ouverture du score en faveur de Brest. Déjà très productif à domicile, Ben Basat, inscrivait son quatrième but de la saison, le quatrième à la maison (1-0, 14e). Servi sur une passe en retrait de Lesoimier, le joueur israélien reprenait de volée et trompait d'une belle frappe en lucarne le dernier rempart adverse, Audard ne pouvant rien faire. Quelques minutes plus tard, Lorient pensait pouvoir obtenir un pénalty lorsque Traoré était clairement bousculé dans les 18 mètres par Mendy, mais l'arbitre de la rencontre M. Chapon en décidait autrement. Même si Lorient tentait pas à-coups de s'approcher des cages adverses, ses attaquants manquaient de percussion face à une formation du SB29 qui résistait jusqu'à la pause.

Brest invaincu à domicile

Landry Chauvin: "On ne va pas faire la fine bouche"
"Il faut de la  réussite, on est conscient d'en avoir eu, du courage aussi, et l'appui du  public a été  déterminant lors des dernières minutes. Mais je ne vais pas faire  la fine bouche, on continue notre bonhomme de chemin à domicile. 13 points sur 15, c'est bien. Maintenant, il y a un challenge a relever à tout prix avant  Noël, c'est de gagner à l'exterieur."

Conscients qu'ils devaient reprendre rapidement l'ascendant dans cette rencontre, les Lorientais espéraient profiter de l'entrée en jeu de Sunu (à la place de Corgnet). Sur un coup franc désaxé côté gauche, Traoré envoyait le cuir dans la surface et Sunu manquait de peu de dévier le ballon de la tête. Dans la foulée, Aliadière remettait de la tête mais Bourillon, pourtant à un mètre des cages, ne cadrait pas (51e). Mais Brest tenait le cap et se procurait même de nouvelles occasions à l'image d'une reprise décroisée de Baysse qui rasait le poteau gauche de Lorient (63e). Giuly prenait place sur le terrain pour remplacer Traoré, et espérait montrait le chemin du but à ses camarades. Mais s'il donnait un peu de mal aux défenseurs brestois, l'ancien joueur du Barça n'était pas plus efficace au moment de conclure, comme sur une frappe croisée totalement ratée (75e). A six minutes de la fin, Giuly s'appliquait bien plus sur une frappe tendue, mais détournée par Thébaux. Sur le corner suivant, le gardien brestois s'illustrait de nouveau sur une reprise de Monnet-Paquet mais, Ben Schop portait finalement le score à 2-0 dans les arrêts de jeu, et Brest parvenait ainsi à interrompre sa mauvaise série de quatre matches sans victoire.

Romain Bonte