Toulalan
Le Bordelais Jérémy Toulalan frustré face à Strasbourg | AFP - NICOLAS TUCAT

L1 - Bordeaux humilié par Strasbourg

Publié le , modifié le

Orphelin de Malcom, blessé, Bordeaux a subi une déroute à domicile lors de la venue de Strasbourg (3-0), en ouverture de la 17e journée de Ligue 1. Auteurs d'une prestation affligeante, les Bordelais ont été logiquement dominés par des Strasbourgeois en confiance et réalistes, organisés et inspirés, qui confirment leur victoire de la semaine dernière sur le PSG. C'est la 2e victoire à l'extérieur cette saison des Alsaciens, qui enfoncent les Girondins que le public a lâché ce vendredi soir.

Une équipe regonflée par un succès de prestige. Une autre en plein doute. Sur le terrain du Matmut Atlantique, Strasbourg et Bordeaux n'avaient absolument pas la même dynamique, et cela s'est vu. Vainqueurs du PSG la semaine dernière, les Strasbourgeois ont surfé sur la vague de cet exploit. Trois occasions en 1re période et deux buts, on appelle ça le réalisme. Et lorsque l'adversaire facilite le travail, c'est encore mieux. Un ballon mal contrôlé à 40m par Otavio, et Bahoken, bien servi par Da Costa, prenait de vitesse la lente défense centrale bordelaise pour trouver les filets d'une frappe du gauche dès la 2e minute. Et pour une inutile faute de Sankharé, qui venait de remplacer Otavio, Lienard plaçait un coup franc magnifique dans la lucarne (38e). 

Totalement perdu sur le terrain, avec des erreurs techniques monstrueuses, Bordeaux passait 45 premières minutes catastrophiques, symbolisées par ce raté de Mendy seul face au but (41e). Après cette piteuse performance, le kop bodelais décidait de quitter son emplacement pour marquer son mécontentement, malgré l'intervention de Jean-Louis Triaud auprès des supporters à la mi-temps. Car pour la première fois, la démission de Jocelyn Gourvennec avait été demandée. Pas de jeu, pas d'investissement, pas d'envie, pas d'organisation, le néant. Tout l'opposé de Strasbourg. Avec ce but précoce, les Alsaciens avaient sapé le peu de moral adverse. 

Un raid en solitaire de Terrier, en plein dans l'axe, sur une course de 70m, humiliait une nouvelle fois la défense girondine pour le 3e but (64e). Un démonstration. Une humiliation. Le coup de grâce sur le 3e tir cadré de la rencontre pour le RCSA. Da Costa trouvait ensuite la barre de la tête (74e), avant que le potier visiteur, Oukidja, ne réalise sa 1re parade du match devant Sankharé (75e). Bordeaux a même fini le match à 10 (85e), après la blessure au genou de Mendy alors que les 3 changements avaient été réalisés. Avec 1 victoire sur les 10 derniers matches, Bordeaux est en crise. Humilié au Parc des Princes (6-2) le 30 septembre, la formation de Jocelyn Gourvennec ne surnage plus. A l'opposé, Strasbourg n'a perdu qu'une fois lors des 10 derniers matches.

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze