Lucas Barrios (Montpellier)
Lucas Barrios (à gauche), l'attaquant de Montpellier, auteur d'un doublé | AFP

L1 : Barrios tire Montpellier vers le haut, Monaco garde le rythme

Publié le , modifié le

Grâce à un triplé de Lucas Barrios, Montpellier a signé une victoire précieuse à Metz (2-3), lors de la 21e journée de Ligue 1. Les Héraultais s’emparent de la sixième place. Monaco (5e) est venu à bout de Nantes (1-0) et revient provisoirement à deux points du PSG, qui accueille Evian-Thonon-Gaillard dimanche. Lille a rechuté sur la pelouse synthétique de Lorient (1-0). En bas de tableau, Caen a eu un spectaculaire sursaut devant Reims (4-1).

Les résultats de la 21e journée

Le classement de la Ligue 1

Metz - Montpellier : 2-3

Ses premiers mois en France avaient été laborieux. Son inefficacité chronique était suffisamment criante pour qu’on la souligne. Alors quand Lucas Barrios signe un triplé, forcément, ça interpelle. Samedi soir, l’attaquant paraguayen a frappé trois fois : un penalty transformé dès la 17e minute ; un subtil extérieur du droit (53e) ; et pour conclure, un but de renard, bien aidé par une frappe de Mounier sur le poteau (69e). A Metz, en l’espace d’une rencontre, Barrios a donc fait mieux qu’en cinq mois. Son compteur affiche cinq réalisations. Et huit jours après avoir fait chuter le leader marseillais (2-1), Montpellier enchaîne. Le MHSC passe devant Bordeaux. Le voilà sixième. Metz, qui avait réagi par un autre penalty de Ngbakoto (20e) et une tête de Bussmann (39e), flirte toujours dangereusement avec la zone rouge. Les Grenats seront relégables si Evian-TG s’impose à Paris dimanche (14h00).

Monaco - Nantes : 1-0

On avait quitté les Monégasques sur un triste nul devant Bordeaux (0-0). Il s’en est fallu de peu pour que Louis-II assiste à un nouveau 0-0. Heureusement pour l’ASM, Bernardo Silva, sur un service de l’intenable Ferreira-Carrasco, a trouvé l’ouverture dans la défense nantaise. Invaincu depuis fin novembre, le Monaco de Leonardo Jardim conforte sa cinquième place et met gentiment la pression sur le PSG : Paris a deux points d’avance avant d’accueillir Evian-Thonon-Gaillard. Les Canaris rétrogradent au 8e rang.

Toulouse - Bastia : 1-1

Quand, en tout début de seconde période, Ali Ahamada a converti du dos, malgré lui, une reprise de Koné (48e), les Toulousains ont cru s’acheminer vers un quatrième revers au Stadium. Braithwaite l’a évité au TFC, d’un enroulé du droit (77e). Les Violets n’ont pourtant pas de quoi fanfaronner : ils n’ont engrangé que deux points lors de leurs cinq derniers matches. Deux points, c’est précisément l’avance qu’ils possèdent sur le premier relégable. Bastia, 15e, surfe sur une belle série de quatre rencontres sans défaite.

Lorient - Lille : 1-0

Les sursauts contre Evian-TG (1-0) et Caen (1-0) n’ont pas résisté à la pelouse du Moustoir. Lille s’est pris les pieds dans le tapis synthétique de Lorient (1-0). Les Dogues ont cédé devant l’opportunisme du polyvalent Gueirrero. A l’heure de jeu, l’international portugais n’a eu qu’à pousser du ventre un centre d’Autret pour signer sa cinquième réalisation de la saison. Et donner un peu d’air aux Merlus, qui restaient sur trois matches sans succès à domicile. Les Bretons sont désormais 14es, avec trois points d’avance sur le premier relégable. Lille reste scotché à la 12e place.

Caen - Reims : 4-1

Jamais, cette saison, les Caennais n’avaient inscrit quatre buts dans la même rencontre. Malherbe a passé ses nerfs sur Reims (4-1). Robergue contre son camp (3e), Privat (8e), Yahia (29e) et un penalty de Koïta (76e) ont matérialisé ce spectaculaire sursaut de la lanterne rouge. Les Bas-Normands n’avaient plus gagné depuis le 25 octobre, devant Lorient (2-1). Certes, ils sont toujours derniers. Mais les revers lensois et messins font leurs affaires : un point sépare le dernier de l’avant-dernier. Seulement deux séparent le 20e du 17e. Les Rémois, 11es, sont toujours bien calés dans le ventre mou.

Gil Baudu @gbaudu