Cheikh N'Doye
Cheikh N'Doye buteur face à Lyon | AFP

L1: Angers gâche la dernière de Lyon à Gerland

Publié le , modifié le

Le SCO d'Angers a dominé l'Olympique Lyonnais 2-0 pour son dernier match de L1 à Gerland, lors de la 17e journée. Grâce à un doublé de son capitaine N'Doye, Angers remonte provisoirement à la deuxième place, en attendant le match de Caen, qui reçoit Lille dans la soirée. L'OL reste pour le moment en quatrième position et n'a plus gagné depuis cinq matches.

La plupart des joueurs qui ont marqué le club rhodanien ces dernières années avaient tenu à assister à ce dernier match de championnat à Gerland (après 66 ans de bons et loyaux services), l'OL s'installant à partir du 9 janvier dans le tout nouveau "Stade des Lumières". Juninho, Sonny Anderson, Sylvain Wiltord Sidney Govou ou encore Grégory Coupet s'étaient donc donnez rendez-vous pour cette dernière fête à Gerland, un stade qui fera par la suite le bonheur de l'équipe de rugby du LOU. Même Karim Benzema, qui avait connu quatre titres avec son club formateur, a eu une petite pensée.

N'Doye montre la voie

Mais l'ambiance chaleureuse a été rapidement refroidie par l'efficacité angevine. Après trois matches sans défaite, le SCO entendait bien  poursuivre sa série, et pourquoi pas même prendre trois points, afin de remettre la pression sur Caen. Toujours aussi serein, tant dans son organisation défensive, que dans les transmissions de balle, le surprenant club promu ouvrait la marque peu après le quart d'heure de jeu par N'Doye, le capitaine inscrivant d'une puissante tête son 4e but en L1 (1-0, 17e).

La barre de Valbuena

Sans le moindre succès depuis quatre rencontres, toutes compétitions confondues, les hommes d'Hubert Fournier devaient montrer un autre visage en deuxième période. Lyon pressait, et Valbuena donnait l'impulsion en ratant de peu l'égalisation, sa reprise heurtant la barre transversale (54e). La défense angevine subissait toujours les assauts lyonnais, et un quart d'heure plus tard, Lacazette pensait avoir égalisé, mais son but était refusé pour une position de hors-jeu. A la 72e, Valbuena s'écroulait dans la surface, mais l'arbitre M. Jaffredo ne tombait pas dans le piège… Et c'était finalement N'Doye qui doublait la mise, de nouveau de la tête, pour définitivement gâcher la fête à Gerland (2-0, 81e). Il restait encore aux Lyonnais l'espoir de quitter Gerland avec une victoire lors de son match de Coupe de la Ligue face à Tours, le 16 décembre prochain...

Romain Bonte