Angers Monaco n'doye 30012016
Les Angevins poursuivent leur petit bonhomme de chemin | Maxppp

L1 : Angers corrige Monaco et remonte sur le podium

Publié le , modifié le

Le SCO d'Angers est provisoirement remonté sur le podium à la faveur d'un succès mérité sur l'AS Monaco (3-0), lors de la 23e journée de Ligue 1. Les Angevins passent de la cinquième à la troisième place, à seulement deux longueurs des Monégasques, qui restent néanmoins les dauphins du PSG. A noter que le Brésilien Wagner Love, a disputé son premier match pour l'ASM, mais n'a rien pu faire ce soir face à des Angevins convaincants.

Angers n'a pas fini de surprendre. Après déjà une première partie de saison remarquée, le petit promu a encore de la ressource ! Le 18e budget de L1 (24 millions d'euros) a une nouvelle fois démontré que les gros salaires ne suffisent pas toujours pour l'emporter. Monaco et ses 250 millions d'euros de budget a peut-être pris de haut cette équipe angevine.

Lors de la première période, le SCO a pu cadrer pas moins de 15 tirs sur le but adverse, et profitant d'une étonnante passivité des Monégasques, l'équipe locale a creusé logiquement l'écart grâce à un doublé de N'Doye. Le Sénégalais a trouvé une première fois le chemin des filets en déviant le ballon du genou à la suite d'un corner (1-0, 19e), puis à trois minutes de la pause, il a profité d'une barre de Sunu puis d'une déviation de Yattara pour doubler la mise.

Letellier solide, débuts de Wagner Love en L1

Dans le deuxième acte de cette rencontre, les joueurs de l'ASM ont vraisemblablement eu droit à des remontrances de leur entraîneur. Les hommes de Leonardo Jardim ont en effet tenté de reprendre l'ascendant dans ce match mais sur les quelques tentatives de frappe monégasques, Letellier a déjoué leurs plans. Et que ce soit le gardien, ou les autres secteurs du jeu, l'équipe locale était clairement au-dessus ce soir.

Devant des spectateurs du Stade Jean-Bouin déjà heureux de voir leurs protégés réaliser une telle performance, Yattara a même enfoncé le clou sur un centre en retrait de Sunu (3-0, 56e). C'est dans ce contexte que Vagner Love faisait ses débuts en L1, en remplaçant Moutinho (65e). Mais l'attaquant brésilien ne trouvait pas la faille, pas plus que Carrillo qui voyait sa reprise brillamment détournée par Letellier. Après deux défaites d'affilée, Angers retrouvait de belles couleurs et pouvait profiter pour au moins quelques heures de la troisième marche du podium.

Romain Bonte