Somalia à la lutte avec Aholou
Somalia à la lutte avec Aholou | AFP

L1, 30e journée : Toulouse et Strasbourg assurent le show, les regrets de Montpellier

Publié le , modifié le

La 30e journée de Ligue 1 mettait aux prises ce samedi soir des équipes du bas de tableau soucieuses d'engranger de précieux points. Et le spectacle était au rendez-vous que ce soit à Amiens, où Troyes a obtenu le point du nul (1-1), et aussi à Angers, qui s'est régalé face à Caen (3-0). Mais le match le plus fou s'est sans doute déroulé à Toulouse, où le Téfécé qui était mené 1-0 à deux minutes de la fin du temps réglementaire, a repris l'avantage, avant de finalement concédé un nul (2-2) dans les arrêts de jeu. De son côté, Montpellier peut s'en vouloir après avoir concédé un nul 2-2 face à Dijon.

Si ce n'est pas toujours le cas les samedis soir, cette fois, les spectateurs de la Ligue 1 en ont eu pour leur argent. Sur les quatre derniers matches du jour, il n'y a eu qu'une seule victoire pour trois matches nuls, mais les buts -13 au total- et les différents scenarii ont fait vibrer les amoureux du ballon rond. L'action de la journée s'est passée à Montpellier, où Dijon qui était mené 2-1, a arraché la victoire d'une manière improbable.

Tout part d'une incroyable percée du gardien Reynet qui passe entre deux adversaires pour transmettre le ballon à ses coéquipiers, puis à la manière d'une action que l'on pourrait retrouver dans un jeu vidéo, Tavares combine avec Balmont qui trouve au centre Saïd, idéalement placé pour mettre le ballon au fond des filets (91e). Les Bourguignons pouvaient exulter et surtout féliciter leur gardien pour ce trait de génie !

Trois buts en toute fin de match à Toulouse

Si l'action de la journée s'est déroulée à la Mosson, le scénario le plus fou s'est passé au Stadium de Toulouse. Très appliquée, l'équipe de Strasbourg se dirigeait tout droit vers un précieux succès face à un concurrent direct dans la lutte pour le maintien. Mais à une minute de la fin du temps réglementaire, Sanogo a remis les pendules à l'heure, puis donné l'avantage dans les arrêts de jeu trois minutes plus tard (90+2, 2-1). Les supporteurs toulousains célébraient déjà cette improbable victoire, mais à la 5e minute du temps additionnel, Koné arrachait le point du nul (2-2) !

A Amiens, Troyes a obtenu le point du nul (1-1), un point insuffisant pour sortir de la zone rouge. Avec 29 points, les Aubois restent premiers relégables, une longueur derrière les Toulousains. C'est donc Angers, qui a effectué l'une des meilleures opérations de la journée en s'imposant face à Caen (3-0). Les Angevins se retrouvent 12e, avec désormais six points d'avance sur la zone de relégation.