Ben Arfa Rennes
Atem Ben Arfa félicité par ses coéquipiers | Sebastien SALOM-GOMIS / AFP

Ligue 1 - 27e journée / Nîmes - Rennes : un casse-tête pour les bretons

Publié le , modifié le

Le Stade Rennais se déplace au Nîmes Olympique ce soir à 19h en match en retard de la 27e journée de Ligue 1. Un match de plus dans un calendrier déjà bien chargé pour les bretons qui doivent faire face à plusieurs problématiques : de nombreux blessés, la course à l'Europe et la finale de Coupe de France face au PSG le 27 avril prochain.

Après avoir enchaîné les matchs depuis le début de saison, le Stade Rennais se présente dans le Gard avec un effectif diminué. Depuis son arrivée à la tête de l'équipe, les Bretons retrouvent des couleurs, mais cette fois, Julien Stéphan, le coach rennais, va devoir composer avec de nombreux absents. "On a aussi un groupe, ce sera l'occasion pour certains qui ont un peu moins joué de pouvoir s'exprimer. Ce sera la possibilité d'intégrer certains jeunes joueurs au groupe pour les matchs à venir", confiait-il hier en conférence de presse. Ramy Bensebaini, Medhi Zeffane, Damien Da Silva et Clément Grenier ne seront pas du déplacement et s'additionnent aux nombreux autres blessés habituels (Ludovic Baal, Romain Danzé, Jordan Siebatcheu). Des absences qui sont certainement la conséquence de l'accumulation des matchs depuis le début de saison.

Rennes ne s'est plus imposé depuis le 10 mars dernier, c'était contre Caen. En cas de bon résultat, ils peuvent se rapprocher des candidats à l'Europe. Mais pour accrocher le bon wagon, ils ne doivent plus tarder. Une défaite et ils verraient leur adversaire du soir leur passer devant. "On va essayer de faire un match consistant contre une équipe qui s'est libérée du maintien [...]. Les 3 points seraient une bonne opération", ajoute le coach rennais.

Objectif Coupe de France

Et le technicien rennais doit gérer un problème de plus avec dans un coin de sa tête, la finale de la Coupe de France face au PSG le 27 avril prochain. "Il y a des joueurs qui sont pour l'instant à un seul carton jaune mais qui pourraient être sous la menace d'une suspension", ajoute -il. En cas de nouvel avertissement : Clément Grenier, Mbaye Niang et Ismaïla Sarr risquent d’être suspendus pour la finale. Avec un effectif amoindri, Julien Stéphan ne veut pas prendre le moindre risque avant d'affronter le PSG. Après deux échecs en finale en 2009 et 2014, le Stade Rennais compte sur la finale de Coupe de France pour obtenir un billet européen.