Loic Perrin au duel avec Nabil Fekir
Loic Perrin au duel avec Nabil Fekir | AFP

L1, 27e journée : Les Verts arrachent le nul dans le derby contre Lyon (1-1)

Publié le , modifié le

Après un mois et demi sans succès en championnat, l’Olympique Lyonnais pensait avoir stoppé cette série lors du 116e derby contre l’AS Saint-Etienne. Menant 1-0, les Lyonnais se sont fait rejoints 1-1 à la 90e minute. Au classement, Lyon restent donc à cinq longueurs de l’OM (qui joue à Paris ce soir), et à six de Monaco qui n’a obtenu qu’un nul (3-3) à Toulouse (3-3), samedi. Malgré cette performance, les Verts restent dans le ventre mou, en 12e position.

Corrigés 5-0 en novembre dernier par ces mêmes Lyonnais, les Stéphanois caressaient l’espoir de prendre leur revanche ce dimanche. L’OL ayant enchainé trois défaites et nu nul en quatre matches de championnat, le moment était idéal pour les Verts d’aller se présenter chez leur très cher voisin… Surfant quant à eux sur une série de quatre rencontres sans défaites (dont 3 succès), les protégés de Jean-Louis Grasset pouvaient aborder cette rencontre relativement sereinement. Seul bémol finalement côté stéphanois, l’absence de leurs supporters, interdits de déplacement.

Cela n’empêchait pas –bien au contraire- leurs homologues rhodaniens de dévoiler quelques tifos avant le début des hostilités et de mettre en confiance leur équipe. Dès les premières minutes, les Verts donnaient quelques signes de fébrilité à l’image d’une mauvaise appréciation de Ruffier qui aurait pu se traduire par un but (9e). A la 16e minute, l’ambiance retombait d’un coup lorsque Beric reprenait victorieusement un centre de Debuchy. Mais le but était refusé pour un hors-jeu évident.


 

Ce n’est que quatre minutes plus tard que l’OL ouvrait le score de belle manière. Sur un centre en profondeur dans la surface de Marcelo, Diaz enchaînait un contrôle parfait puis un tir en pivot pour tromper Ruffier (19e, 1-0). Rassurés par leur qualification en huitième de finale de la Ligue Europa, les joueurs de Bruno Genesio confirmaient leur retour en forme et regagnaient les vestiaires avec cet avantage numérique et psychologique.

Mariano Diaz restait le joueur le plus en verve au début de la deuxième période, l’attaquant dominicain manquant même de peu le doublé sur une belle frappe à l’entrée de la surface, repoussée difficilement par Ruffier (60e). A la suite d’une action anodine, Fekir ressentait une douleur derrière son genou (opéré il y a deux ans) et quittait le terrain.

Les Verts finissaient par hausser leur niveau de jeu, Marcelo évitant d’un rien l’égalisation en contrant un tir de Beric qui se trouvait à quelques mètres des buts (74e). Alors que l'OL se dirigeait vers un premier succès en L1 depuis un mois et demi, Debuchy, sans doute le meilleur Stéphanois de la partie, parvenait à égaliser à la 90e minute ! Les Verts sauvaient la face et l'OL enchaînait donc un cinquième match sans victoire en championnat.

francetv sport @francetvsport