Ligue 1 (23e journée) : Lille sous la pression des Aiglons

Publié le , modifié le

Auteur·e : France tv sport
Christophe Jallet place une bonne tête devant Jose Da Rocha Fonte
Christophe Jallet place une bonne tête devant Jose Da Rocha Fonte | AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Le match d'ouverture de la 23e journée de Ligue 1 met aux prises le Losc à l'OGC Nice. Deuxième avec trois points d'avance sur Lyon, Lille doit l'emporter à domicile pour maintenir sa petite avance et poursuivre son ambition de Ligue des Champions. Pour le club azuréen, 7e à six longueurs du podium, un succès serait de bon augure pour les places européennes.

Le classement d'aujourd'hui ne le reflète pas vraiment, mais au match aller, le 25 novembre dernier, ce sont bien les Aiglons qui s'étaient imposés (2-0) face aux Dogues. Le Gym fait partie des cinq formations à avoir fait chuter le club nordiste depuis le début de la saison. Pour Patrick Vieira, "ce match à Lille va être très important pour donner une idée un peu plus claire, de ce que l’équipe pourra ou non prétendre en fin de saison." Le coach niçois s'attend à vivre "un gros test", voire un tournant décisif dans la saison avec l'enchaînement de ce déplacement à Lille suivi de la réception de Lyon. "Le LOSC est une équipe habile et très équilibrée. Nous les avons battus à l’aller mais attention chez eux samedi !", a-t-il prévenu.

Du côté de Christophe Galtier, l'objectif de la Ligue des champions et donc de succès sur Nice est évident. "Mais il est bien trop tôt pour dire que la place de second va se jouer entre untel et untel. Je pense qu'il y aura Lyon (...)", a-t-il prévenu. Le tacticien lillois précise aussi que la confrontation face à Nice peut remettre en selle un rival pour les places en C1. Fort de ses cinq victoires en autant de rencontres (toutes compétitions confondues) au mois de janvier, Galtier est "satisfait" mais va veiller à maintenir la même détermination face à "une équipe difficile à jouer". "Nice est très fort dans la transition, dans le contre aussi", ajoute l'entraîneur des Dogues qui "n'a pas oublié" la défaite du match aller.

France tv sport francetvsport