Lille-Nantes
Le Lilois Araujo aux prises avec le Nantais Sala | Maxppp - Philippe Renault

L1 - 1re journée: début en fanfare pour Lille face à Nantes

Publié le , modifié le

Le duel à distance entre Marcelo Bielsa et Claudio Ranieri a tourné à l'avantage de l'Argentin, nouvel entraîneur de Lille qui l'a emporté aisément (3-0) devant Nantes dimanche pour le compte de la 1re journée de Ligue 1.

Marcelo Bielsa, qui faisait son retour en L1 où il avait officié pendant une saison et un match à la tête de l'Olympique de Marseille (2014-15), n'a ainsi pas manqué ses débuts, et a été largement acclamé par un stade Pierre-Mauroy plein à ras bord.

En face, Claudio Ranieri a pu mesurer les limites de son effectif. Car même si les Nantais ont bien résisté, du moins en première période, ils n'ont pas pu contenir plus longtemps les vagues offensives d'une équipe du LOSC entreprenante, proposant des actions bien construites et qui a finalement régalé son public.

Les Lillois déjà au rendez-vous

Le gardien lillois Mike Maignan, qui a remplacé dans les buts l'emblématique Nigérian Vincent Enyeama, s'est montré très serein en première période, sur les quelques tentatives de Nantes qui a ensuite progressivement cédé face aux assauts lillois, à trois reprises sur des buts du Paraguayen Junior Alonso (48e), de Nicolas de Préville sur penalty (67e) puis du Néerlando-Marocain Anwar El Ghazi (70e), par ailleurs très actif durant toute la partie. Les Nantais ont bien essayé mais leurs actions ont le plus souvent été un peu trop confuses. 

On attendait ce premier rendez-vous pour le LOSC new-look: le moindre que l'on puisse dire c'est qu'il s'est montré plutôt convaincant.