Layvin Kurzawa
Layvin Kurzawa (PSG). | FRANCK FIFE / AFP

Kurzawa, le ciel s'assombrit

Publié le , modifié le

Selon l'Equipe, Layvin Kurzawa pourrait s'ajouter à la longue liste de joueurs parisiens susceptibles de quitter la capitale cet hiver. La concurrence de Yuri Berchiche, de plus en plus convaincant, pourrait faire vaciller la hiérarchie des latéraux, alors que Paris a besoin de dégraisser son effectif.

Le PSG a besoin de dégraisser. Afin de rentrer dans les clous du fair-play financier, le leader de la Ligue 1 doit trouver de 60 à 70 M d'euros d'ici juin prochain. La solution la plus simple ? Vendre des joueurs, et cher si possible. Certains noms se font insistants depuis plusieurs semaines.

On y trouve notamment les "indésirables", cantonnés au bout du banc ou exilés en Angleterre : Hatem Ben Arfa, Jésé, Grzegorz Krychowiak (prêtés respectivement à Stoke et West Brom) ou encore Lucas. Ensuite, les joueurs à forte valeur marchande : Angel Di Maria, Javier Pastore ou encore Gonçalo Guedes (prêté à Valence). Trouver 70 M uniquement avec ces joueurs-là - on parle d'une offre de 30M pour Guedes - est faisable, mais semble compliqué si le PSG veut garder certains atouts sur le banc.

Berchiche pousse la porte

Un nouveau nom s'est donc immiscé dans la valse des départs du PSG : Layvin Kurzawa. Apprécié dans le vestiaire, le latéral gauche ne fait pas figure de cible privilégiée de départ par les Parisiens. Mais la concurrence grandissante de  Yuri Berchiche dans le couloir gauche sème le doute dans la tête d'Unai Emery. Selon l'Equipe, l'Espagnol offrirait plus de garanties défensives que Kurzawa, qui laisse fréquemment des trous d'air derrière lui. 

Si un départ de Kurzawa cet hiver semble prématuré et pourrait déséquilibrer l'équilibre parisien, la montée en puissance de Berchiche, les matchs manqués par l'ancien Monégasque (9 matchs de L1 joués cette saison) pourraient agir comme une sonnette d'alarme pour Kurzawa l'été prochain.

Théo Gicquel @@theoogicquel