Antoine Kombouaré
Antoine Kombouaré | AFP - BORIS HORVAT

Kombouaré, une affaire de semaines… ou de mois

Publié le , modifié le

Ca s'appelle "reculer pour mieux sauter" ! Leonardo, le directeur sportif du Paris-Saint-Germain, confie dans L'Equipe qu'il confirme Antoine Kombouaré dans sa fonction d'entraîneur, pour l'instant du moins. A travers les lignes pointe quand même le sentiment que le coach parisien sera remplacé quoi qu'il arrive, au plus tard en fin de saison, et même si les résultats plaident en sa faveur.

A moins d'une énorme surprise, Antoine Kombouaré ne sera plus l'entraîneur du PSG la saison prochaine. Reste à savoir si le Kanak gardera son poste jusqu'en mai prochain ou s'il sera mis à pied avant pour insuffisance de résultats ou pour faire place nette à un stratège reconnu, Carlo Ancelotti ou un autre coach européen de renom. La rumeur de l'arrivée imminente de l'Italien, la semaine dernière, a enflammé les médias français qui colportent des informations plus ou moins vraies.

Leonardo le confirme aujourd'hui: oui, il a bien rencontré Ancelotti la semaine dernière à Paris. Et pas pour parler de la pluie ou du beau temps. Mais il précise ensuite: "J'ai aussi vu Kaka. J'ai vu beaucoup de gens sans que vous le sachiez". Guère satisfait du jeu proposé par le club de la capitale depuis le début de saison, malgré la première place en Ligue 1, Leonardo ne cache quasiment pas son envie de faire venir sur le banc de touche un entraîneur au pedigree costaud. 

Ancelotti en tête de liste

"Antoine connaît sa situation depuis le début. Elle n'a pas changé. On a déjà parlé mille fois de tout, et tout est vraiment clair entre nous". Et quand le journaliste l'interroge sur l'arrivée d'Ancelotti, le Brésilien se veut direct: "Mais on avait la possibilité de changer Kombouaré dès le début, hein ? Personne ne m'obligeait à rien", lâche-t-il, pour bien montrer qu'il est le principal décisionnaire du secteur sportif.

Même si aucune proposition de contrat n'a été faite à Carlo Ancelotti, Leonardo laisse bien entendre qu'il est intéressé par la venue de l'ancien entraîneur de l'AC Milan qu'il considère comme l'un des meilleurs. Viré sans ménagement de Chelsea la saison dernière, quelques mois après avoir réussi le doublé avec les Blues, Ancelotti reste la première idée de "Leo" qui ne promet rien à Kombouaré, susceptible de partir n'importe quand, après le match de Nancy ou celui de Marseille, au mercato d'hiver comme en fin de saison. 

Quant à savoir si cela fragilise la position du coach parisien, la question n'est pas là pour l'ancien champion du monde (en 1994 avec le Brésil): "Penser cela, c'est dévaloriser Kombouaré. Il n'est pas fragile, il a un caractère très fort, des valeurs très fortes. Il connaît le métier. Il sait qu'on est au Paris-Saint-Germain. Il connait les objectifs. La pression dans le football, c'est normal". Quels que soient les résultats, l'épée de Damoclès qui plane au dessus d'Antoine Kombouaré risque de lui "trancher la gorge" dans les mois à venir. A moins que ce ne soit une question de semaines…

Grégory Jouin @GregoryJouin