Antoine Kombouaré
Antoine Kombouaré | STR / AFP

Kombouaré :"Si on traverse tout ça, on sera plus forts"

Publié le , modifié le

"Si on traverse bien tout ça, cette période difficile, on sera plus forts", a assuré l'entraîneur du Paris SG Antoine Kombouaré. "A travers les défaites, on voit les hommes. On a envie de relancer la machine et ça passe forcément par une victoire dimanche contre Auxerre", a-t-il lancé. Le PSG a encaissé trois défaites consécutives toutes compétitions confondues et a fini par céder son fauteuil de leader de la Ligue 1 à Montpellier. Pourtant, Kombouaré reste serein.

A lire aussi: PSG, Lyon, Bordeaux sous le signe du réveil

"En tant qu'entraîneur, j'assume les mauvais résultats", a affirmé Antoine Kombouaré , qui a refusé de répondre aux questions sur son avenir personnel. "Ce n'est que du foot !", a-t-il ainsi lancé quand on l'interroge sur son côté zen alors que les évènements ne sourient pas. "Je viens tous les jours à l'entraînement heureux de ce que je fais, il y a des gens beaucoup plus malheureux, on ne doit pas se plaindre, on fait un métier fantastique, où on gagne beaucoup d'argent. Si certains sont malheureux car ils ont perdu des matches, je suis déçu pour eux alors".

Et la pression alors ? "Vous, les journalistes, vous êtes les premiers à avoir encensé cette équipe et, à l'époque, j'ai dit attention, même moi j'étais surpris des bons résultats avec cette nouvelle équipe où tous les joueurs n'avaient pas eu une préparation entière", a-t-il encore insisté.

"Aux joueurs d'assumer"

"A l'époque, quand on survolait le championnat, on n'était pas les meilleurs joueurs du monde, aujourd'hui on n'est pas les plus mauvais", a ajouté Kombouaré . "Vous dramatisez tout: c'est difficile pour travailler dans la sérénité. Quand on est au PSG, il faut être capable d'endurer ces situations, de renouer avec la victoire pour calmer la pression".

"Il y a des doutes dans les têtes, des crispations dans le dernier geste, des erreurs qu'on paie cash. Sur le plan humain, c'est vachement enrichissant, c'est dans ces situations-là qu'on grandit", a-t-il encore souligné. "Les joueurs sont conscients que tout n'est pas parfait et que, dans une période comme celle que nous traversons, c'est à eux d'assumer. On est en train de trouver des solutions et, ensemble, de tout faire pour retrouver la confiance."

AFP