Kevin Trapp PSG
Le gardien allemand Kevin Trapp | AFP - ARNE DEDERT

Kevin Trapp signe officiellement au PSG

Publié le , modifié le

Le Paris-Saint-Germain a officialisé l'arrivée du gardien allemand de 25 ans Kevin Trapp. Arrivé en provenance de Francfort pour un transfert de 9 millions d'euros environ hors bonus, le portier a paraphé ce mercredi un contrat de cinq ans. Considéré comme un grand espoir à son poste derrière Manuel Neuer (Bayern Munich) et Marc-André Ter-Stegen (FC Barcelone), l'Allemand débarque dans le capitale pour être le numéro 1. Salvatore Sirigu est clairement menacé par cette arrivée et pourrait quitter le club parisien après trois saisons.

C'était annoncé depuis quelques jours déjà, c'est désormais officiel. Le jour de son 25e anniversaire, Kevin Trapp est devenue officiellement la première recrue estivale du PSG. L'arrivée du gardien allemand avait filtré et depuis la levée des sanctions du fair-play financier, l'officialisation n'était plus qu'une question de temps. Trapp a paraphé un contrat de cinq ans à Paris, puis s'est envolé pour l'Autriche où le PSG va être en stage. Le gardien, qui compte 114 matches de Bundesliga, sera présenté à la presse lundi prochain. 

Le tweet du PSG

Sirigu vers la sortie

Cette signature est la première de l'été pour le PSG et devrait en appeler d'autres. Mais en attendant d'éventuels renforts, l'arrivée de Trapp ouvre sûrement la porte à une guerre des goals. Les saisons précédentes, les rôles étaient bien définis : Sirigu était numéro 1, Nicolas Douchez numéro 2, ce dernier jouant les matches de Coupe de France et Coupe de la Ligue. Mais les prestations de Sirigu sur la scène européenne ont achevé de convaincre les dirigeants qu'il fallait un autre numéro 1. Ce sera Trapp qui arrive en France pour être titulaire. Salvatore Sirigu, qui a évidemment suivi l'affaire depuis son lieu de vacances, n'a pas vu cette nouvelle d'un bon oeil. Il est clairement sur la sellette et pourrait être tenté de quitter la Ligue 1 pour retourner en Série A, trois ans après son départ de Palerme. L'Inter et la Roma seraient intéressés.

Les déclarations du président Nasser Al-Khelaïfi à son égard après la signature de Trapp ne devrait pas l'inciter à l'optimisme. "Si nous souhaitons nous battre pour une place au sommet du football européen, nous nous devons de posséder plus d'un joueur fort à chaque poste-clé. Comme vous le savez, il en est ainsi dans plusieurs grands clubs européens. Salvatore est conscient de ce contexte", a déclaré le dirigeant sur le site internet de BeIn Sports. En attendant, Laurent Blanc va devoir gérer avec diplomatie et fermeté cette cohabition entre les trois gardiens.