Jordan Ayew
Le buteur du FC Lorient Jordan Ayew | AFP - JEAN-SEBASTIEN EVRARD

Jordan Ayew ne veut plus jouer à Lorient

Publié le , modifié le

L'attaquant lorientais Jordan Ayew n'a pas digéré l'attitude de son club qui a refusé une offre de 10 millions d'euros de la part d'Aston Villa. Le Ghanéen est bien décidé à quitter un club, qui selon lui, ne tient pas son engagement et il est prêt à boycotter l'entraînement, comme le raconte l'Equipe. A deux semaines de la reprise, le club breton s'offre un clash avec son meilleur buteur de la saison dernière.

Jordan Ayew l'an dernier, c'est 33 matches avec le FC Lorient, 13 buts et 6 passes décisives! Une très belle saison qui attise les convoitises et attire les appétits des nouveaux (très) riches de la Premier League. Aston Villa qui a touché 46 millions d'euros pour le transfert de Christian Benteke à Liverpool a posé sur la table des dirigeants lorientais une belle offre de 10 millions d'euros plus deux de bonus, rapporte l'Equipe. Une offre refusée par le club breton qui s'en est expliqué avec le joueur en présence de son père, Abedi Pelé. C'est peu dire que Jordan Ayew n'a pas goûté les arguments avancés par sa direction lors d'une réunion de trois heures. "C'est incompréhensible. On disait que je pouvais partir pour 10 ou 12 millions d'euros, mais voilà qu'ils demandent 10 millions, mais en livres, plus deux millions de livres de bonus, ce qui fait environ 17 millions d'euros ! C'est du n'importe quoi", s'emporte l'attaquant dans L'Equipe.

Le précédent Amavi

Le joueur, sanguin et au caractère bien trempé, n'a pas su garder ses nerfs lors de cette réunion. Ses dirigeants veulent profiter de cette grasse poule aux oeufs d'or qu'est la Premier League, en tirant le maximum de la vente d'un joueur acheté 5 millions d'euros l'été dernier à l'OM. Ils ont notamment évoqué le cas Jordan Amavi, le latéral niçois qui a rejoint Aston Villa pour 14 millions d'euros après seulement une saison de Ligue 1. "Mais je ne suis pas Amavi. On est deux joueurs différents et deux dossiers différents", lance Ayew qui est bien décidé à rejoindre le club de Birmingham. "Rien ne me fera changer d'avis" avance-t-il. Il va boycotter l'entraînement de Lorient, "c'est terminé pour moi" prévient-il. Le FC Lorient sait à quoi s'en tenir. Il sera a priori impossible de le faire changer d'avis.