Joe Cole (Lille)
Joe Cole (Lille) |

Joe Cole file à Lille

Publié le , modifié le

Alors que Lille cherchait encore à renforcer son effectif pour la saison de Ligue 1 2011-2012, le club a réalisé, au moins sur le papier, une belle opération à quelques heures de la clôture du marché des transferts. Le LOSC a en effet obtenu de Liverpool le prêt pour un an du milieu de terrain anglais Joe Cole. A 29 ans, ce dernier, ancien pensionnaire de Chelsea, va tenter de s'y relancer après une année médiocre chez les Reds.

La rumeur circulait depuis quelques temps. C'est désormais officiel."A l'approche de la fermeture du mercato estival, le Losc, Liverpool et Joe Cole se sont mis d'accord pour le prêt de l'attaquant international anglais. Ce dernier s'est engagé pour une saison en faveur de l'écurie losciste pour une saison", a annoncé Lille, ce mercredi, via un communiqué de presse. Le trublions anglais, souvent rappelé à l'ordre par ses entraîneurs pour son indiscipline, a finalement choisi la France. Au plus grand bonheur des dirigeant lillois : "Avec l'arrivée de l'international anglais Joe Cole, le Losc étoffe incontestablement, autant en quantité qu'en qualité, son effectif. Le club est heureux et fier que ses défis et son projet aient séduit un joueur de cette envergure."

C'est en effet un milieu de terrain au palmarès plutôt impressionnant. Arrivé en 2003 chez les Blues en provenance de West Ham, Joe Cole a été trois fois champion d'Angleterre, trois fois vainqueur de la FA Cup, deux fois de la League Cup, et a connu une finale malheureuse de Ligue des champions en 2008. Il compte également 56 sélections avec l'équipe d'Angleterre. Toutefois, si le CV ne laisse bien évidemment pas de marbre, le joueur et ses capacités peuvent susciter quelques interrogations. Souvent blessé, Cole n'a plus montré depuis longtemps son meilleur niveau de jeu. La saison passée, dans les rangs de Liverpool, il a été le plus souvent placardisé. Il n'a en effet joué que 20 matches sur les 38 que comptait la saison et n'a inscrit que 2 buts. Il n'en reste pas moins un renfort de poids pour un LOSC bien décidé à conserver son titre. Il permet aussi au staff lillois d'oublier le récent faux bond de Chu-Young Park parti à Arsenal sans prévenir.

Isabelle Trancoën