Jocelyn Gourvennec
Jocelyn Gourvennec, le coach de l'EA Guingamp | CHARLY TRIBALLEAU / AFP

Jocelyn Gourvennec à Guingamp, c'est officiel

Publié le , modifié le

Après avoir limogé son entraîneur, Antoine Kombouaré, voici deux jours, l'En Avant Guingamp a engagé son nouveau technicien. Et le club breton n'est pas allé très loin pour le trouver, puisqu'il s'agit de Jocelyn Gourvennec, le prédécesseur du Kanak, aux affaires à l'En Avant de 2010 à 2016. "Joce is back" a titré le site du club. Il prendra ses fonctions la semaine prochaine et s'engagera jusqu'à l'été 2020. Il retrouvera donc un banc pour la première fois depuis son limogeage de Bordeaux en janvier dernier.

C'est un petit jeu de chaises musicales. Deux ans après avoir quitté le banc de Guingamp pour rejoindre celui de Bordeaux, Jocelyn Gourvennec revient aux affaires. Deux jours après avoir licencié Antoine Kombouaré, le club breton a engagé son ancien technicien, qui était sans équipe depuis son limogeage de Bordeaux en janvier dernier. Et sur son site internet, le club ne cachait pas sa joie et son soulagement à l'annonce de ce retour : "Joce is back !"

Bon dernier de Ligue 1 avec seulement une victoire en 12 rencontres pour un total de 7 points, Guingamp est en danger. Avec Gourvennec, les Bretons avaient disputé la Ligue Europa à la suite de leur victoire en Coupe de France en 2014, sa 2e après celle de 2009. Le deuxième trophée de son histoire.

Revenir dans un club où on a laissé de si bons souvenirs peut être vu comme un choix de carrière risqué pour le technicien à qui l'adrénaline des soirs de match sur le banc devait commencer à manquer cruellement. Il va cependant falloir patienter encore un peu pour revoir Gourvennec sur un banc de Ligue 1, puisque ce seront l'entraîneur de l'équipe réserve, Sylvain Didot, et le directeur du centre de formation Vincent Rautureau, qui seront sur le banc pour la réception de l'Olympique lyonnais samedi au Stade de Roudourou. "Joce" prendra ses fonctions lundi 12, à l'orée d'une trêve internationale bienvenue.
 

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze