Jocelyn Gourvennec
Jocelyn Gourvennec | CHARLY TRIBALLEAU / AFP

Jocelyn Gourvennec et l'En-Avant Guingamp se séparent d'un commun accord

Publié le , modifié le

Avant même le dernier match de la saison de Ligue 1, l'En Avant Guingamp a annoncé dans un communiqué que le club et l'entraîneur Jocelyn Gourvennec avaient décidé "d'un commun accord de mettre fin à leur collaboration". Vingtième et dernier, le club breton est assuré de terminer la saison à cette place et donc de redescendre en Ligue 2, six ans après sa remontée. Gourvennec était revenu en novembre dernier pour tenter le sauver le club mais il a failli dans sa mission.

"C’est toujours difficile de se remettre d’une déception comme celle que le club vient de vivre", écrit l'En Avant en introduction de son communiqué. Après une expérience de deux ans à Bordeaux, Jocelyn Gourvennec était revenu dans son club le 12 novembre 2018 avec pour mission d'éviter au club la relégation. Lanterne rouge de Ligue 1 et assuré de redescendre à l'échelon inférieur, Guingamp ne s'en est pas sorti. C'est donc tout logiquement que l'EAG et son entraîneur se séparent. "Cette décision honnête pour les 2 parties marque le départ de chacun vers un nouveau projet", conclue le club. C'est donc sans son entraîneur que l'En Avant achèvera sa saison, vendredi soir à Amiens.

Quand Jocelyn Gourvennec est revenu à Guingamp après le limogeage d'Antoine Kombouaré, les Bretons occupaient déjà la 20e place du classement. Malgré un sursaut d'orgueil et une victoire à Dijon à la mi-mars qui a conduit Guingamp jusqu'à la 18e place, l'EAG n'est jamais sorti de la zone rouge. Le grand moment de la saison bretonne restera le succès obtenu sur la pelouse du Parc des Princes face au Paris Saint-Germain en quarts de finale de la Coupe de la Ligue (1-2). "Le club remercie Jocelyn pour sa contribution inoubliable à son histoire récente, et lui souhaite le meilleur pour la suite de sa carrière", souligne le communiqué.