Jean-Michel Aulas OL
Le président de l'OL, Jean-Michel Aulas | AFP - ROMAIN LAFABREGUE

Jean-Michel Aulas, machine à clash

Publié le , modifié le

La rencontre OM-OL et les débordements qui ont eu lieu ont été l’occasion d’une nouvelle passe d’armes entre Jean-Michel Aulas, le président lyonnais, et son homologue marseillais, Vincent Labrune. Depuis plusieurs mois, les deux hommes sont devenus les meilleurs ennemis de la Ligue 1. Pour Aulas, les clash sont un mode de fonctionnement. Il s'est déjà "embrouillé" parfois en direct à la télévision avec d'autres personnages de la Ligue 1. Retour sur les clashs les plus emblématiques qui contribuent à la réputation de "JMA".

Jean-Michel Aulas VS Vincent Labrune

C’est évidemment le plus retentissant car il dure depuis désormais plusieurs mois et cette fameuse lettre envoyée par Vincent Labrune à la FFF pour dénoncer le comportement de Jean-Michel Aulas envers le corps arbitral. Une procédure étonnante qui n’a pas été du goût de l’OL et de son chef évidemment.

C’est le point de départ de tensions qui se sont exacerbées tout l’été dans un mercato tendu entre les deux clubs. Aulas et l’OL ont multiplié les avances auprès de joueurs marseillais (Nkoulou) et en a même récupéré deux (Jérémy Morel et Mathieu Valbuena). L’Olympico de cette 6e journée n’a pas fait retomber la tension, bien au contraire. Labrune a dénoncé l’arbitrage pro-lyonnais. "Il y a des équipes qui ont plus l’habitude de jouer à 11 contre 10 que les autres, c’est le cas de l’Olympique Lyonnais. Il y a des équipes qui ont plus souvent des penalties que les autres. C’est le cas de l’Olympique Lyonnais. À la mi-temps, j’ai dit à Jean-Michel (Aulas) que je trouvais ça drôle", a-t-il déclaré au micro de Canal+ après la rencontre. Aulas, lui, a évidemment répondu et n’a pas fait dans la dentelle. "Les propos de Vincent Labrune sont irresponsables, pour moi c'est un guignol, et je pense qu'il ne fera pas de vieux os dans le football", a lancé aux journalistes en zone mixte le président lyonnais. Les suites des débordements de la rencontre entre l’OL et l’OM devraient sûrement donner lieu à une nouvelle passe d’armes entre les deux hommes.

Jean-Michel Aulas VS Michel Seydoux

Ce clash découle du précédent. Michel Seydoux, le placide président du LOSC, et plutôt en dehors de tout ce remue-ménage, était venu mettre son nez dans ce duel entre les deux présidents olympiens. Et il n’aurait pas du puisque Jean-Michel Aulas n’a pas manqué de le remettre à sa place.

Jean-Michel Aulas VS Nasser Al Khelaïfi

A l’époque de Tapie et de Canal+, le PSG avait l’habitude d’être dans l’œil du cyclone. Mais depuis l’arrivée du Qatar, le PSG ne fait plus de vagues, volonté de Nasser Al-Khelaïfi. Il ne se mêle pas de ce qui ne le regarde pas. Mais quand on l’attaque, le président du PSG répond. Alors quand Aulas s’était permis de commenter les suspensions de Zlatan Ibrahimovic après ses propos contre l’arbitre lors du Bordeaux-PSG, le président du PSG avait recadré le Lyonnais. D’après L’Equipe, le dirigeant du PSG avait profité du conseil d’administration de la Ligue de mi-avril dernier, pour dire à Aulas sa façon de penser : "Est-ce que vous me voyez parler des autres clubs ? Est-ce normal ? Est-ce le mode de fonctionnement ? Je ne comprends pas. Le PSG ne critique jamais les autres clubs. Les autres clubs non plus. Seul vous, vous permettez cette attitude. Laissez-nous faire avancer le PSG comme on le souhaite". Depuis, Aulas n’a plus reparlé du PSG. Jusqu’à la prochaine fois ?

Jean-Michel Aulas VS Pierre Mènes

Si Jean-Michel Aulas aime se payer ses homologues de Ligue 1, il a aussi une autre cible préférée, les journalistes. Et parmi eux, Pierre Ménès l’une des figures emblématiques du PAF (Paysage Audiovisuel Français). Il y a deux ans, les deux hommes s’étaient écharpés en plein CFC au sujet d’une interview de Bafé Gomis menée par Pierre Ménès. L’attaquant était alors "placardisé" par l’OL.

Jean-Michel Aulas, en bon fauve qu’il est, n’a pas l’habitude de lâcher sa proie. Et quand le président de l’OL a quelqu’un dans le nez, les assauts reviennent régulièrement. Ménès a refait les frais des critiques d’Aulas alors qu’il commentait une rencontre de Premier League. Et ce quelques mois après avoir lui-même annoncé qu’il se sentait "désormais tout à fait en phase avec Pierre Ménès. Je le trouve beaucoup plus drôle maintenant que je ne le trouvais précédemment". Cette coexistence pacifique n’aura finalement pas duré.

Jean-Michel Aulas VS Frédéric Thiriez

Autre cible de Jean-Michel, le président de la Ligue Frédéric Thiriez. L’origine du conflit entre les deux hommes ? Encore et toujours la suspension de Zlatan Ibrahimovic après la rencontre face à Bordeaux au printemps dernier. Aulas considérait que la suspension n’avait pas été assez longue, une attitude que le président de la Ligue avait recadré au micro de BeIn Sports. Il avait parlé du président lyonnais – aussi vice-président de la Ligue – comme quelqu’un "qui cherche à intimider ses adversaires, à faire pression sur les instances et les officiels", et l’avait invité à "faire preuve de sang-froid". L’affaire aurait toutefois des racines plus profondes selon Le Parisien, qui évoquait en mai dernier un rapprochement entre JMA et Noël Le Graët, le président de la FFF, et grand ennemi de Thiriez.

A noter que sur Twitter, Jean-Michel Aulas, qui est très friand du réseau social, s’est clashé avec à peu près tout le monde…