Kevin Strootman

"Je n'ai pas été bon", reconnaît le Marseillais Kevin Strootman

Publié le , modifié le

"Je n'ai pas été bon cette saison", admet le milieu de l'OM Kevin Strootman, grosse recrue de l'été marseillais et passé au travers de sa saison, à l'image de son équipe et qui va essayer de sauver l'honneur à Toulouse, samedi pour la 37e journée de Ligue 1.

Vous aviez dit après la défaite contre Lyon (3-0) que des excuses ne serviraient à rien ?
Kevin Strootman : "Je n'ai pas exactement dit ça, j'ai dit que nos excuses ne changeront rien. Ce n'est pas ce que nous dirons à la presse ou sur les réseaux sociaux qui va changer quoique ce soit, c'est notre attitude sur le terrain. Il faut tout faire pour gagner les deux derniers matches. On ne peut plus changer le classement, nous avons trop perdu, mais nous devons faire de notre mieux, pour terminer le plus haut possible. On ne peut plus aller en Ligue des champions, on ne peut plus aller en Ligue Europa, c'est très décevant, et c'est en-dessous de notre niveau. Alors pour les derniers matches nous devons tout donner pour faire mieux."

Qu'est-ce qui, collectivement et individuellement, n'a pas marché cette saison ?
KS : "Vous avez le temps? (sourire amer) Beaucoup de choses, je ne sais pas exactement, c'est difficile d'expliquer. On a perdu plus de 50% de nos matches, en comptant la Ligue Europa (20 défaites en 44 rencontres exactement, ndlr, en comptant l'élimination aux tirs au but contre Strasbourg en Coupe de la Ligue, ndlr), c'est indigne d'un club comme Marseille. Moi je peux dire que je suis désolé de n'avoir pas fait mieux. L'an dernier ils vont jusqu'en finale de Ligue Europa, ont lutté jusqu'au bout pour la C1, mais cette saison, c'était très difficile, et j'en suis une part, peut-être même un grosse part. Je n'ai pas été bon cette saison, je le sais, je dois faire mieux, j'ai essayé de changer les choses... Pourquoi ça n'a pas marché? Je ne sais pas... Pourtant la direction, le coach, les joueurs m'ont tous aidé. La langue n'est pas non plus une excuse, j'ai compris mon équipe au bout d'une semaine. C'est peut-être la différence entre le foot italien et français... Je ne sais pas pourquoi, mais je sais que je dois faire beaucoup mieux."

Allez-vous rester ? Verra-t-on la saison prochaine le grand Kevin Strootman ?
KS : "Vous dites le grand Strootman, mais, pardonnez-moi pour mon langage, j'ai aussi joué des matches de merde en Italie, et même plusieurs. Si je veux rester, je dois faire mieux, j'en ai l'ambition, j'ai envie de me sentir aimé par les supporters et par mes coéquipiers. Je veux montrer que je peux faire beaucoup mieux, montrer pourquoi le club m'a choisi. Je pense qu'il n'est pas possible qu'on vive une saison prochaine plus dure que cette année. J'ai signé cinq ans, j'ai fait une année pas bonne, il m'en reste quatre pour faire mieux. Moi je veux rester ici, mais je ne suis pas seul à décider."
 

AFP