christophe jallet PSG 2009
Christophe Jallet. | AFP - KINGTON

Jallet : « Faire mieux que la saison passée »

Publié le , modifié le

En cette période d’avant-saison, toujours porteuse d’espoir et de bonne volonté, Christophe Jallet, le défenseur du Paris-Saint-Germain, espère que son club fera « mieux que la saison passée ». Estimant qu’ « il y a une bonne ambiance de travail », l’ancien lorientais nourrit « beaucoup d’espoir » en son équipe. Lui qui « n’aime pas parler d’objectif », s’est toutefois mouillé. Il est « convaincu que (l’équipe) a (sa) place dans les dix premiers, voire mieux ».

Comment vivez-vous lapréparation du PSG, dans la foulée de votrevictoire en Coupe de France ?

C'est toujours positif, c'est sûr que si on n'avait riengagné la saisonpassée en finissant 13e,le moral aurait été plus en berne. On n'était passatisfait, mais le fait d'avoir gagné untitre, cela a permis de resserrer lesliens. Pour l'instant ça ne va pas mal: les nouveaux sont bien intégrés.Il y aune bonne ambiance de travail,mais aussi à l'extérieur où on rigole beaucoup,on partage de bons moments, donc c'est plutôt positif pour le moment. Ona unebase de travail plus conséquenteque l'année dernière car nous sommes plusnombreux, et qualitativement c'est mieux. J'ai beaucoup d'espoir danscetteéquipe. 

Quels sont lesobjectifs du PSG cette saison ? 

Faire mieux que la saison passée. L'année dernière on s'estemballé enparlant du top 5 et on a vuoù cela nous a menés. Je n'aime pas parlerd'objectif. Déjà, que l'on commence bien... que l'on gagne de la confianceetdes points, après, ce sera à nous degérer ça mieux. On ne va pas commencer à seprendre la tête avec un objectif même si, bien sûr, personnellement, onestconvaincu que l'on a notre placedans les dix premiers, voire mieux. Il n'y apas encore trop de pression. Par rapport à l'année dernière, il y amoins demonde (aux entraînements),est-ce que c'est le fait de la réorganisation destribunes? Peut-être, mais c'est vrai que l'onpeut travailler dans un espritplusserein. J'espère que cela portera ses fruits. 

Un nouveausélectionneur est arrivé à la tête de l'équipe de France,nourrissez-vous des ambitions en Bleu ?

Ce sont des choses qui se méritent. Moi, quand je suisarrivé l'annéedernière, je n'ai pascommencé (comme titulaire). Peut-être que cette année jecommencerai, je n'en sais rien. Je vais fairele maximum, encore mieux que lasaisondernière. Je sais qu'il me reste beaucoup de boulot pour m'imposer dansmon club, après si une sélection doitarriver, elle viendra. Cela voudra direque je l'ai méritée. Pour l'instant, ce n'est pas le cas. Je m'attache àbientravailler ici, et pour le reste,on verra plus tard. 

R.O.