Pétard sous le dos d'Anthony Lopes (Lyon)
Alors qu'Anthony Lopes se faisait soigner par les médecins de l'OL, un autre pétard est venu exploser sous son dos ! | JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP

Incidents à Metz : l'ANS "condamne très fermement ces comportements dangereux"

Publié le , modifié le

L'Association nationale des supporters (ANS) a condamné "très fermement les comportements dangereux et inacceptables" des supporters de Metz auteurs de jets de pétards sur le gardien lyonnais Anthony Lopes samedi, dans un communiqué transmis à l'AFP lundi.

"Lors de la rencontre entre le FC Metz et l'Olympique Lyonnais, quelques individus ont jeté des pétards sur la pelouse et porté atteinte à l'intégrité physique de joueurs et personnels du club lyonnais", rappelle l'association dans ce communiqué, qualifiant ces comportements de "dangereux" et d'"injure au supportérisme". Le gardien de Lyon, Anthony Lopes, touché par un jet de pétard lors du match de la 16e journée de L1 arrêté à la 31e minute, a expliqué dimanche sur son compte Instagram souffrir de "surdité traumatique sans conséquence pour (son) avenir". Le match a été interrompu définitivement samedi soir alors que le score était de 1-0 en faveur de Metz.

A lire aussi : Metz-Lyon arrêté définitivement après des jets de pétards sur Anthony Lopes

"Nous espérons que les coupables seront sanctionnés. En revanche, il serait incompréhensible d'infliger à l'ensemble des supporters messins, victimes de ces comportements et de l'interruption de la rencontre, des mesures punitives collectives", indique encore l'ANS pour qui "seules les sanctions ciblées et proportionnées sont légitimes et utiles".

Ces incidents ont provoqué une condamnation unanime de la part des acteurs du football, notamment le syndicat des joueurs professionnels, l'UNFP, qui a appelé dimanche à une prise de conscience collective autour du football, sous peine de revenir "aux jeux du cirque". La Ligue de football professionnelle (LFP), organisatrice de la compétition, a promis de se montrer "intransigeante" et sa commission de discipline pourrait sanctionner Metz d'une défaite sur tapis vert.

francetv sport @francetvsport