Zlatan Ibrahimovic - maillot PSG
Le numéro que portera Zlatan Ibrahimovic fait débat au PSG | AFP - BERTRAND GUAY

Ibrahimovic veut le bon numéro

Publié le , modifié le

A peine arrivé avec le PSG aux Etats-Unis pour une série de matchs amicaux, Ibrahimovic a déclenché les premières tensions dans le groupe. L'attaquant suédois réclame le numéro 10 de Nenê sur son maillot, peu enclin à lui céder.

Le 18 juillet dernier, lors de sa présentation officielle devant la Tour Eiffel, la situation en avait surpris plus d'un. Zlatan Ibrahimovic, fraîchement débarqué d'Italie, présentait son nouveau maillot... sans numéro ! On ne devinait pas encore qu'en coulisse, le Suédois négociait pour récupérer le numéro désiré : le 10.

Arrivé au Paris St-Germain avec une étiquette de superstar, "Ibra" en a aussitôt adopté les attitudes. L'ancien avant-centre du Milan AC exige, en effet, de revêtir le maillot flanqué du numéro 10. Le numéro le plus prestigieux de l'équipe. Celui qu'il porte déjà au sein de la sélection nordique depuis l'Euro 2004 et qui lui a toujours échappé en clubs. Problème pour la formation de la capitale, ce numéro appartient déjà au brésilien Nenê. Alors forcément, les premières tensions sont apparues.

Ibrahimovic : "Si les dirigeants souhaitent me faire plaisir, ils savent quoi faire"

Car la situation du brésilien est déjà très tendue avec les dirigeants du club. Depuis le début du mercato, l'avant-centre avait exprimé sa volonté de rentrer jouer "à la maison". Les propriétaires du club et Leonardo avaient alors engagé un bras de fer pour le garder dans l'effectif. Le priver de ce maillot, dans ce contexte difficile, serait sans doute la goutte d'eau qui motiverait son départ.

Malgré les preuves évidentes de son attachement à ce numéro, l'agent du joueur, Mino Raiola, avait démenti tout intérêt à récupérer ce numéro : "Rien n'a été écrit dans le contrat à ce sujet. Les chiffres inscrits sur les contrats m'intéressent beaucoup mais pas celui-là !"

Ibrahimovic, lui, moins langue de bois avait déjà prévenu la semaine dernière : "Rien n’a encore été décidé pour mon numéro, mais si les dirigeants souhaitent me faire plaisir, ils savent quoi faire" affirmait-il mercredi dernier lors de sa présentation. Le PSG cédera-t-il à son caprice ? Si cela ne devait pas se faire, il pourrait toujours opter pour le numéro 9 de Guillaume Hoarau. L'attaquant d'origine réunionnaise s'est montré peu contraignant. "S’il me le demande en français, je lui laisse."