Zlatan Ibrahimovic
Zlatan Ibrahimovic | FRED DUFOUR / AFP

Ibrahimovic, le coeur toujours à Milan

Publié le , modifié le

Transféré au PSG cet été, le géant suédois Zlatan Ibrahimovic a confié qu'il était toujours très attaché à l'AC Milan: "Je pourrais imaginer retourner (au Milan AC) si je devais choisir aujourd'hui", a-t-il déclaré lors du rassemblement de l'équipe de Suède. "Je veux du bien au Milan. Je me suis plu et je me sentais chez moi là-bas. Je veux qu'ils réussissent et tout ce que j'espère c'est que cela aille mieux. Mais s'ils ont besoin d'aide, ils savent où je suis."

Ces phrases ont déclenché un incendie dans les rédactions sportives en Italie. Ce n'est un secret pour personne que l'AC Milan a vendu au PSG Ibrahimovic et Thiago Silva pour alléger sa masse salariale, et que les deux hommes n'étaient pas forcément les premiers demandeurs de ce transfert. Mais les paroles délivrées par l'attaquant suédois, présent à un rassemblement de l'équipe de Suède dans la banlieue de Stockholm, pourraient faire trembler le club parisien.

"Je veux du bien au Milan", a déclaré le joueur. "Je me suis plu et je me sentais chez moi là-bas. C'est l'un des clubs où je pourrais imaginer retourner si je devais choisir aujourd'hui. Souvent, tu ne retournes pas là où tu as été, mais Milan, je peux l'imaginer. C'est un club fantastique. Je veux qu'ils réussissent et tout ce que j'espère c'est que cela aille mieux. Mais s'ils ont besoin d'aide, ils savent où je suis." Cette dernière phrase prend des airs d'appel du pied...

Leonardo lui a parlé

Quelques jours après s'être senti un peu seul au Vélodrome pour ramener un nul (2-2) grâce à deux de ses éclairs, l'attaquant aurait-il le mal du pays, ou plutôt de son ancien club ? Leonardo, également ancien de la maison milanaise, n'y croit pas une seconde. "J'ai déjà parlé avec Ibra, il a seulement voulu dire qu'il respectait Milan, qu'il était très bien dans le club et dans la ville (de Milan), mais Ibra ne partira de Paris qu'une fois qu'il aura tout gagné à Paris", a déclaré le directeur sportif brésilien du PSG. Si "Leo" a parlé à "Ibra" aussi vite, c'est qu'il y avait urgence. Urgence à éteindre un incendie venu de Suède en passant par l'Italie.

Joueur au caractère très trempé, Zlatan Ibrahimovic a régulièrement connu des tensions dans les différents clubs où il est passé. Est-ce le début d'une affaire ? Est-ce le signe d'un malaise ? Est-ce simplement la traduction d'un sentiment né d'un divorce non-voulu de son côté ? Après avoir marqué 9 des 14 buts du PSG en Ligue 1, le Suédois représente le socle le plus solide de l'équipe pour construire les succès futurs. Pour y parvenir, Paris ne peut compter sur un joueur qui a la tête ailleurs. Et après la phrase de Thiago Silva sur une préférence envers Alex aux dépens de Sakho (démentie par le Brésilien, mais qui avait déplu au Français), les paroles d'Ibrahimovic pourraient représenter une deuxième fissure dans le groupe si elles sont interprétées comme une envie d'ailleurs.