Ibrahimovic PSG Nantes
Zlatan Ibrahimovic a confirmé qu'il sera au top pour jouer le Barça. | FRANCK FIFE / AFP

Ibrahimovic, au top avant le Barça, met le PSG en tête

Publié le , modifié le

A cinq jours du déplacement à Barcelone, où se jouera la tête du Groupe F en C1, le PSG s'est fait une frayeur en recevant Nantes samedi. Mais les Parisiens ont pu compter sur Zlatan Ibrahimovic, pour se sortir d'un bien mauvais pas (2-1). Le Suédois s'est fendu d'un doublé, dont un coup franc lucarne opposée. Grâce à lui, Paris s'empare provisoirement de la tête de la L1, alors que l'OM affronte Metz dimanche (21h) en clotûre de la 17e journée.

On avait des doutes sur l'état de forme de Zlatan Ibrahimovic. Il les a vite estompés, à cinq jours du déplacement du PSG à Barcelone en Ligue des champions. Mis au repos à Lille (1-1) mercredi, le Suédois a prouvé que cela lui avait fait un bien fou. Titulaire à l'occasion de la réception de Nantes samedi, "Ibra" a permis à Paris de se rassurer avant de se rendre au Camp Nou. Menés au score dès la 8e, après une entame ratée, les troupes de Laurent Blanc ont retrouvé des couleurs grâce à Zlatan, auteur d'un but tout en finesse (34e) puis d'un coup de canon (48e). Soulagés, les Parisiens s'emparent (provisoirement) de la place de leader de Ligue 1. Mais l'OM pourrait repasser devant dès dimanche (21h) lors de la réception de Metz au Vélodrome.

Seule équipe invaincue en Europe toutes compétitions confondues, après la défaite de Chelsea à Newcastle (2-1) samedi après-midi, le PSG a tenu bon. Pourtant, c'était très mal parti. Comme à Lille il y a trois jours, les Parisiens ont raté leur début de rencontre. Mais là, ils l'ont payé cash. Alejandro Bedoya a ouvert le score sur une superbe frappe dans la lucarne opposée de Sirigu (8e, 0-1). Paris aurait dû finir à dix, Marco Verratti méritant le rouge (11e), et encaisser un deuxième but, si celui de Djilobodji (12e) n'avait pas été refusé pour une faute peu évidente.

Mais le PSG, comme souvent, s'en est remis à sa vedette Ibrahimovic pour se remettre dans le sens de la marche. Ibrahimovic a éteint Nantes en deux-temps. Il s'est positionné impeccablement à la retombée d'un centre de Lucas (34e, 1-1) avant de fusiller Riou sur coup franc (48e, 2-1). Le Suédois, auteur de son 87e but sous les couleurs de Paris, a confirmé qu'il était bien de retour à son plus haut niveau avant le rendez-vous à Barcelone. Oui mais voilà : sa prestation majuscule n'a fait qu'éclipser celles de ses partenaires. Lucas Digne (65e) et Ezequiel Lavezzi (68e) ont raté deux grosses occasions, qui auraient permis au PSG de se mettre à l'abri. Nantes, maladroit, n'a pas pu en profiter. Mais pas sûr que ce soit la même chanson avec le Barça.

Le classement de la Ligue 1
Les résultats de la 17e journée

Yohan Roblin @yohanroblin