Tongo Doumbia
Tongo Doumbia | AFP

Huit mois de prison ferme pour Doumbia

Publié le , modifié le

Le milieu franco-malien du Toulouse Football Club, Tongo Doumbia, a été condamné à huit mois de prison ferme pour récidive de délits routiers et devrait porter un bracelet électronique, a-t-on appris jeudi auprès du tribunal correctionnel de Toulouse.

Le tribunal, qui n'a pas prononcé de mandat de dépôt à l'encontre du joueur, buteur face à Monaco samedi dernier (1-1), souhaite que l'aménagement  de sa peine se traduise par le port d'un bracelet électronique. La décision  sera prise par un juge d'application des peines. L'avocat du joueur, qui est  également celui du club, ainsi que le club étaient injoignables jeudi matin. La grande question est désormais de savoir si la Ligue de Football  Professionnel (LFP) autorisera le port d'un bracelet électronique lors d'une  rencontre de Ligue 1, ce qui serait a priori une première. Mais selon le règlement de la FIFA qui interdit tout objet pouvant blesser le joueur ou les autres joueurs, il semble peu probable que le débat ait lieu.

Doumbia, âgé de 26 ans, récidiviste, a été condamné pour conduite sans  permis, sans assurance et conduite en état d'ivresse. Dans le détail, il a écopé mercredi d'une peine de six mois de prison dont  trois mois ferme. A cela s'ajoute la révocation du sursis pour un total de cinq  mois de prison correspondant à des condamnations du 3 avril 2012 et du 1er juin  2015. Le joueur, dont le véhicule a été confisqué, a également été condamné à une  amende de 10.000 euros et devra en outre passer son permis de conduire.

AFP